Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suivre

S'abonner

Rechercher

Sélections


Archives

Film japonais de Kinji FUKASAKU (2000)

Battle Royale

Synopsis :

Dans un futur proche. Pour rétablir l'autorité des adultes menacée par des enfants indisciplinés, un pays asiatique institue la loi « Battle royale ». Tous les ans, une classe de troisième est transportée sur une île déserte. Chaque élève reçoit une arme et un collier qui explose à la moindre tentative de fuite. À la fin des trois jours que dure le jeu, il ne peut en rester qu'un...

Battle Royale

Critique :

Battle Royale est un peu une télé-réalité ultime où tous les coups sont permis. D'autant plus immoral qu'on y voit des adultes tuer des enfants, des enfants s'entretuer ou se suicider. Fukasaku ne fait heureusement pas l'apologie de la violence, Battle Royale baignant dans un cynisme et un humour noir décapant (par le biais de la présentatrice télé ou du professeur, par la musique, par le décompte des morts, et par les morts elles-mêmes). Le film pourrait s'en tenir à ça, mais son deuxième niveau de lecture s'avère tout aussi intéressant. Fukasaku critique ici la compétition entre individus et le fossé qui sépare le monde des adultes (démissionnaires et désarmés) de celui des enfants (désabusés et désintéressés) et de leurs incompréhensions mutuelles. Réalisé à l'âge de 70 ans, ce film possède vraiment un aura particulier. Un ovni indispensable !

★★★★★

BATTLE ROYALE
BATTLE ROYALE

 Bande-annonce :

Sortie française : 21 novembre 2001

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

N
Très bon film il est vrai, et très intense. A noter qu'il est tiré d'une roman éponyme de Koshun Takami, et que le manga est lui aussi tiré du roman :)
Répondre
M
Je savais qu'il y avait un manga, mais j'ignorais pour le roman. Merci pour l'info !
V


C'est un film qui parle à la jeunesse, un peu de la même façon que FIGHT CLUB, mais avec connivence cette fois. Il met aussi l'humanisme de chacun à rude épreuve ; en cela, c'est un survival au
sens le plus brut et radical du terme.


Merci pour le lien ! Je reviendrais par ici, j'étais déjà passé avec mon ancien blog.



Répondre
M


Oui, j'ai suivi l'évolution de ton blog. Bonne continuation !



S


j'en suis persuadé


 


salut à toi ;)



Répondre
S


Clair que la portée est moindre


je voyais l'histoire vraiment différente


l'idée du 1 avec son île prison pour X candidats fonctionnait à merveille


là on change de lieux souvent et la perspective n'est plus la même


 



Répondre
M


Il faut croire que la tentation de faire une suite était trop grande. Et puis le réalisateur est décédé pendant le tournage, c'est le fils qui a poursuivi, ça n'a peut être pas aidé non plus...



S


vu au ciné


je l'ai en dvd


il est énorme ce film


tiens ça me donne envie de le revoir


le 2 m'a vraiment déçu



Répondre
M


Le 2 est plus bavard et se prend plus au sérieux. C'est un bon complément au premier film, mais n'a pas la même portée je trouve.



Y


Si je ne me trompe pas, il s'agit de l'adaptation d'un manga ^^ Cela dit, le rendu est bien plus impressionnant par l'image :) J'en garde un souvenir fort entre cynisme (notamment concernant la
fin) et frisson (quand même ce sont des enfants... bon ok, ils sont terribles... ok) en tout cas, c'est un très bon film qui effectivement est à prendre au 2ème degré ^^



Répondre
M


Oui, c'est effectivement une adaptation. Le matériel original me semble d'ailleurs plus trash, mais comme tu dis l'impact par l'image est certainement plus important. Le film a connu une suite
(moins réussie, mais largement recommandable).