Film américain de James MANGOLD 2013)

THE WOLVERINE : le combat de l'Immortel
THE WOLVERINE : le combat de l'Immortel
THE WOLVERINE : le combat de l'Immortel

    The Wolverine
The Wolverine
The Wolverine
The Wolverine
The Wolverine
The Wolverine
The Wolverine

Synopsis :

Basé sur le célèbre arc du comic book, The Wolverine suit Logan, le guerrier éternel et outsider, au Japon. Là-bas, l’acier des Samouraïs va croiser les griffes d’amantium alors que Logan confronte une figure mystérieuse de son passé dans une bataille épique qui le changera à jamais...

 

THE WOLVERINE : le combat de l'Immortel
THE WOLVERINE : le combat de l'Immortel

Avant-goût :

Déçu par X-Men Origins : Wolverine, ce nouveau volet des aventures de Wolverine (qui n'est pas une suite directe) devait redonner ses lettre de noblesse au personnage. On retrouve une fois de plus (la sixième) Hugh Jackman (The Fountain) dans le rôle de l'homme aux griffes d'amantium.

Critique :

Wolverine est un des super-héros (en tout cas l'un des x-men) les plus intéressants. Ses capacités physiques (qui en font un adversaire redoutable) et ses félures (qui en font un personnage plus profond que la moyenne), justifient qu'on lui offre une saga rien que pour lui. Avec ce deuxième volet de ses aventures en solo, James Mangold (après la défection de Darren Aronofsky) a la lourde de tâche de faire revivre un peu le personnage. La bonne idée est déjà d'extirper Logan hors de son univers habituel. D'autant plus bonne qu'on choisit de l'envoyer au pays du soleil levant. Un pays (le Japon, donc) qui, pour ma part, a toujours suscité une certaine fascination. Visuellement, toutes les images d'épinal sont là : le tokyo moderne, les maisons traditionnelles, le train super rapide, les banzaïs, les ninjas, les samouraïs... Thématiquement aussi, The Wolverine est intéressant. Considéré comme un ronin, c'est-à-dire un samouraï sans maître, Logan vient chercher des réponses aux questions qui le hantent. Les réflexions sur la mortalité et le deuil sont l'occasion de donner au film un côté plus intimiste. Même si la mise en scène est sans génie, que les dialogues ne brillent pas par leur qualité et que la dernière partie (plus orientée vers l'action) remplit le cahier des charges mais sans plus, The Wolverine est un divertissement honnête et globalement de bonne facture. Et puis c'est toujours un plaisir de retrouver Hugh Jackman, dans un rôle devenu maintenant indissociable de lui.

★★★★☆

Bande-annonce (VO) :

Sortie française : 24 juillet 2013

Retour à l'accueil