THE GAME

Film américain de David FINCHER (1997)

The Game

Synopsis :

Nicholas Van Orton, est un homme d'affaires blasé, cynique et solitaire. Attristé par cette vie morne, son frère lui offre pour son anniversaire un étrange cadeau : une participation à un jeu. En acceptant de s'y prêter sans en connaître les règles ni les objectifs, Nicholas va se retrouver victime d'une entreprise de manipulation implacable qui va bouleverser sa vie...

Critique :

Difficile de rebondir après l'énorme succès de Seven. D'ailleurs, The Game aura un accueil mitigé auprès du public et des critiques. Pourtant, le film est singulier. On comprend ce qui a pu séduire Fincher dans ce scénario où un homme d'affaire qui possède tout se voit offrir par son frère la participation à un jeu "grandeur nature". C'est le début d'une chasse à l'homme, d'une manipulation, où tous les coups sont permis et qui ne semble pas vouloir s'arrêter. Mais qui est derrière tout ça ? Et pourquoi ? Le réalisateur fait preuve d'une mise en scène classieuse, froide et implacable. Et qui de mieux que Mickael Douglas pour camper cet homme riche, seul et hanté par la mort de son père ? Comme le spectateur, il ne sait rien sur ce qui l'attend et sur ceux qui tirent les ficelles. D'abord détestable, on finit par prendre fait et cause pour lui. Son interprétation est assurément l'un des grands atouts de ce film. The Game offre un suspens haletant (voir la scène du pantin, la scène du taxi, du cercueil), tout en approffondissant la personnalité de son personnage principal au fur et à mesure que le "jeu" avance. Les péripéties que subit Douglas ne sont donc pas veines. Si la fin a pu dérouter certains (tout ça pour ça ?), elle n'est qu'une conclusion logique de ce qui n'est en fait qu'une fable.

★★★★☆

J'étais aveugle autrefois, mais aujourd'hui j'y vois...

THE GAME
THE GAME
THE GAME
Bande-annonce :
Retour à l'accueil