Film français de Michel HAZANAVICIUS (2011)

The Artist

Synopsis :

Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Ce film raconte l'histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l'orgueil et l'argent peuvent être autant d'obstacles à leur histoire d'amour...

Avant-goût :

Film en noir et blanc, et qui plus est muet, sur le milieu du cinéma hollywoodien des années 20. Voici un projet bien ambitieux, et français ! Réalisateur des deux excellents OSS 117, Michel Hazanavicius retrouvre Jean Dujardin et Bérénice Béjo dans les rôles principaux. Au casting également, John Goodman (The Big Lebowski). Le film, projeté en compétition, a dores et déjà permis à Dujardin d'obtenir le prix d'interprétation au Festival de Cannes.

Critique :

Du noir et blanc, et du (quasiment) muet, voilà qui assez risqué. Certes, rien de nouveau depuis l'invention du cinéma, mais faire un tel film en 2011, à l'heure des blockbuster survitaminés, cela reste osé. Un tel pari se devait d'avoir un acteur en conséquence, et Jean  Dujardin (fidèle de Michel Hazanavicius) excelle dans ce rôle de star du muet déchu. Plastiquement, le film offre des plans soignés pour un bel hommage au cinéma américain et au cinéma tout court. Si sur le fond The Artist ne déçoit pas, je dois dire que l'histoire m'a un peu laissé sur ma faim. J'imaginais un scénario plus surprenant, et je n'ai pas eu les pics d'émotion auxquels je m'attendais, la faute sans doute à une bande-annonce très réussie (trop peut être). Au final, The Artist est une oeuvre un peu à part, à laquelle il manque le "quelque chose" qui l'aurait fait accéder au statut de classique.

★★★★☆

THE ARTIST
THE ARTIST
THE ARTIST

Sortie française : 19 octobre 2011

Retour à l'accueil