Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

Film américain de Zack SNYDER (2011)

Sucker Punch

Synopsis :

Dans les années 1950, Baby Doll est faite enfermée par son beau-père tyrannique dans une institution pour déficients mentaux, en attendant qu'elle s'y face lobotomiser dans les 5 jours. Une fois internée, la jeune fille se met cependant à rêver, imaginant une sorte de réalité parallèle pour s'éloigner de toutes ses douleurs et y entraînant ses camarades d'internement. Dans cette réalité imaginaire, elle prévoit alors son évasion et, pour cela, les cinq filles ont besoin de voler cinq objets aux différents gardiens avant que Baby Doll ne tombe entre les griffes d'un homme infect...

Sucker Punch - 50 Sucker Punch Sucker Punch Sucker Punch Sucker Punch Sucker Punch Sucker Punch

Avant-goût :

Le Royaume de Ga'Hoole n'était même pas encore sorti que la prochaine réjouissance de Zach Snyder faisait déjà parler d'elle. Annoncé comme une sorte d'Alice "trash", le moins que l'on puisse dire c'est que ça promet !!  Des robots, des soldats allemands, des samouraïs, des dragons... Espérons que ce joyeux mélange se mariera pour le meilleur. Au casting nous retrouverons entre autres Abbie Cornish (vu dans Bright Star) et Carla Gugino (déjà présente dans Watchmen).

Critique :

On peut dire que Snyder était attendu au tournant avec son nouveau long-métrage, par les fans comme par les détracteurs. Fini (pour un temps) les remakes et les adaptations en tout genre, le réalisateur porte pour la première fois à l'écran un scénario original et personnel (co-écrit). Disons le tout de suite : ceux qui ne voyaient en Snyder qu'un simple (mais plutôt doué) formaliste ne risquent pas de changer d'avis avec Sucker Punch. L'histoire ne semble n'avoir pour seul raison d'être que de permettre au réalisateur de placer ses gros morceaux d'action. Le fond se veut glauque (abus, homicide involontaire, asile, lobotomie), mais n'est clairement pas assez exploité. La structure du film et ses couches superposées font beaucoup penser (toute proportion gardée) au récent Inception (le rêve dans le rêve), mais le tout manque de cohérence (des dragons, des samouraïs, des nazis-zombies, des robots) et d'épaisseur (tout ça pour récupérer des objets).  Cependant, Sucker Punch est avant tout un film d'action. Et c'est là sa force. 4 morceaux de bravoure, tout en maîtrise et en énergie, dans des styles très différents : grosso-modo héroïc-fantasy, film de guerre avec zombies, SF et film de samouraïs mécaniques. Ma préférence se porte sans conteste sur l'épisode des tranchées (rien que pour cette séquence, le film vaut le coup d'être vu), soit 15 minutes de pure folie non-stop avec comme point d'orgue le mécha à tête de lapin rose, et sur celui de la poursuite du dragon. Un mot sur les musiques, plutôt bien choisies, même si les morceaux originaux vaudront toujours mieux que ces reprises. Quant au casting, il est plutôt inégal. Seule Abbie Cornish tire son épingle du jeu (loin de son rôle dans Bright Star, elle se révèle très à l'aise dans l'action). La présence (quoiqu'un peu anecdotique) de Scott Glen en mentor est assez réjouissante. Bref, on est loin du chef-d'oeuvre, mais Snyder ne ment pas en tout cas pas sur ce qu'il propose. Il est peut-être arrivé à un point où son cinéma devra évoluer sous peine sombrer dans l'impasse. Son Man of Steel (supervisé par Nolan) devrait remettre les pendules à l'heure.

★★★☆☆

SUCKER PUNCH
SUCKER PUNCH
SUCKER PUNCH
SUCKER PUNCH

Bande-annonce 1 :


Bande-annonce 2 :


Sortie française : 30 mars 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérémy 14/05/2011 18:43



Assez d'accord avec ta conclusion.


'Sucker Punch' est un produit de pur plaisir (en gros des nanas sexy qui dégomment des monstres) même si le scénario tombe un peu dans le ridicule quand même.


Mais au-delà des séquences d'action que certains regrettent trop virtuelles, il y a un univers visuel assez accrocheur (l'exposition est superbe) qui rattrape un peu la qualité du spectacle...
qui place pas la barre très haute non plus.


Bref, un divertissement parfois jouissif, un peu con quand même !



Mo5kau 16/05/2011 21:32



C'est sûr, Snyder ne fait pas vraiment dans la finesse ! J'espère que son Superman sera plus subtile...



samom 04/05/2011 20:35



même pas envie en ce moment


:(



samom 04/05/2011 18:54



salut


non je crois que j'ai tiré un trait sur les longues chroniques élogieuses


je ne me sens plus inspiré


c'est comme ça.....



Mo5kau 04/05/2011 19:18



ça reviendra...


Et une petite chronique ?



samom 30/04/2011 21:35



un vrai kif de pratiquement deux heures


j'ai adoré


l'éclate totale quoi ;)



Mo5kau 04/05/2011 18:43



Il ne me semble pas avoir vu ta critique, tu en as publié une ?



Wilyrah 21/04/2011 12:23



Je ne me suis pas laissé tenter. L'histoire me bottait pas, pourtant j'aime assez le style Snyder.



Mo5kau 25/04/2011 13:54



Le film n'a pas l'air de bien marché au BO. Je pense qu'il est quand même à voir sur grand écran rien que pour certaines séquences plutôt énormes. L'histoire n'est clairement pas le plus
intéressant.



neil 29/03/2011 22:00



Je suis curieux de voir ce que tu vas en passer. Comme tu as pu le lire, je suis pour ma part très divisé.



Mo5kau 30/03/2011 18:23



Je pars du principe la filmo de Snyder mise davantage sur la forme que sur le fond (pour l'instant). De ce fait, je ne peux qu'être positivement surpris !



Wilyrah 04/03/2011 13:03



Curieux de voir ce que ça donne :)



Mo5kau 07/03/2011 18:53



Espérons un minimum de fond...



SysTooL 13/02/2011 18:11



Désolé d'avoir fourni un avis aussi univoque, hein... j'ai hâte de lire d'autres chros sur MOSKAU :-)

SysT 



Mo5kau 17/02/2011 19:47



Pas de souci, tu t'exprimes comme tu l'entends !



SysTooL 04/02/2011 11:23



Mais qu'est-ce que c'est que ce truc? On dirait un défilé de mode...


Et l'histoire parait bien crétine... en plus, venant de Snyder qui a bousillé WATCHMEN et dont je n'ai pas apprécié 300, c'est mal parti pour moi... :-(

SysT



Mo5kau 04/02/2011 18:43



Snyder est le genre de réalisateur qui divise. Tu sembles clairement ne pas aimer son travail. Alors évidemment, ce n'est pas Sucker Punch qui te fera changer d'avis. Snyder mise avant tout sur
le visuel et l'action, ce qui semble être le cas aussi pour Sucker Punch. Pour ma part, je trouve que son travail sur Watchmen a tenu ses promesse (en tout cas, il semble être sincère et
passionné). Pour 300, ce film avait aussi son côté défilé de mode (ou salon du chocolat, vu les tablettes)...



Cyril 04/02/2011 11:17



à première vue ça ne m'intéressait pas trop mais là à voir autant d'affiches j'en ai vraiment envie.



Mo5kau 04/02/2011 18:37



Oui, je ne pense pas que le scénario sera le point fort du film, Snyder mise tout sur un univers débridé. Reste à voir si l'ensemble tiendra la route...



samom 08/11/2010 19:49



Le choc des titans (outre les qualités du film en lui-même)


était nul en 3d



samom 08/11/2010 19:19



les films convertis en 3D sont pourraves


'xcuse pour le langage peu chatié


;)



Mo5kau 08/11/2010 19:45



A priori tu as raison. Je n'ai pas vu le Choc des Titans, mais pour un film comme Alice au Pays des Merveilles je n'ai pas le souvenir que la conversion 3D apportait vraiment un plus...



samom 07/11/2010 19:07



"spectacle" est le mot juste


 


;)



Mo5kau 08/11/2010 18:28



Au départ le film était prévu pour être converti en 3D. Finalement Snyder a refusé, estimant qu'il valait mieux un film sans 3D qu'avec de la mauvaise 3D. Ce qui n'est pas faux...



samom 07/11/2010 15:52



en VO et sur grand écran ça va casser la baraque



Mo5kau 07/11/2010 17:04



C'est le genre de spectacle qui s'apprécie avant tout dans une salle, on est d'accord...



samom 07/11/2010 14:40



salur à toi


un film que je verrais à coup sûr tellement la BA et l'esthétique générale m'ont plus


bon dimanche



Mo5kau 07/11/2010 15:04



Snyder semble pousser encore plus loin le visuel. Mais beaucoup l'attende au tournant sur le fond, car il s'agit là du premier scénario qu'il écrit...