Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

Film américain de David FINCHER (1995)

Seven

Synopsis :

L'un est un jeune policier ambitieux nouvellement arrivé en ville. L'autre est un vieux policier blasé à sept jours de la retraite. Ensemble, ils doivent retrouver le mystérieux John Doe, un tueur provocant qui a décidé de purger la ville de ses maux en mettant en scène la mort de personnes coupables d'avoir commis l'un des sept péchés capitaux...

SEVEN
SEVEN
SEVEN
SEVEN

Critique :

Après sa mauvaise expérience sur Alien 3 (où il fait preuve d'un talent certain mais ne parvient pas à imposer sa vision des choses), Fincher a une revanche à prendre. On peut dire qu'avec Seven (qu'il considère finalement comme son premier vrai film), le réalisateur frappe très fort. Fincher revisite le film du tueur en série et fait de son film un classique du genre, copié maintes fois par la suite mais rarement (voire jamais) égalé. La raison d'un tel succès critique et public ? Un scénario malin (on n'y voit pas les meurtres mais les scènes de crimes, le tueur reste longtemps invisible et sans visage, la fin est implacable et loin des clichés hollywoodiens) sublimé par une réalisation aux petits oignons (une photographie poisseuse à souhait et des angles de caméras qui font de la ville un personnage à part entière) et une interprétation brillante (que ce soit Brad Pitt, qui collaborera ensuite avec Fincher sur Fight Club et Benjamin Button, en jeune flic impétueux, Freeman en vieux loup désabusé ou Kevin Spacey). Peu de scènes d'action (je retiens celle de la première rencontre avec le tueur), mais comme une odeur de souffre qui flotte tout le long du film et qui rend l'ambiance si particulière (voir le  générique culte associant les images du tueurs fabriquant et écrivant son journal à une musique de Nine Inch Nails, le groupe de Trent Reznor).

★★★★★

Bande-annonce :

Sortie française : 31 janvier 1996

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 20/01/2015 14:30

Bonjour Mo5kau, je me revois dans la salle où j'ai vu le film. Je me rappelle de la fin épouvantable, du générique du début, du gros cadavre mort d'avoir trop mangé, de la photo de Darius Khondji. C'est un film très très marquant et très noir. Fincher avait déjà beaucoup de talent.

Mo5kau 23/01/2015 14:21

Un film autant marquant de par sa réalisation que son scénario assez sombre !

Roggy 09/10/2014 19:26

Totalement d'accord avec toi pour ce film vu au ciné à l'époque qui m'avait glacé le sang. A tel point que "Seven" est devenu un maître-étalon du film d'enquête et de serial-killer.

Mo5kau 13/10/2014 20:41

Une référence qui aura malheureusement donné naissance à un paquet de nanar !

alamissamoun 21/02/2012 22:59


Mythique !!!! Rien à redire sur ce film qui est la référence des films sur les tueurs en série. Du grand Fincher.

Mo5kau 26/02/2012 12:01



Après ses déboires sur Alien3, il a mis tout le monde d'accord !!!



gally 17/02/2012 22:22


Un des films qui m'a le plus marquée sur grand écran , dés le générique j'ai su que j'allais vivre une expérience visuelle et émotionnelle rare et cela n'a pas manqué , je ne trouve toujours (
aprés xx revisionnages *_* ) rien à redire à ce film , une perle noire comme on en fait trop peu ( et pourtant 100 fois imité ce Seven !! ) , réalisation scénario casting zik photographie tout
est ciselé comme un diamant , une de mes scénes favorites ... ? euh ben quand ce bon vieux Freeman va vadrouiller en bibliothéque avec ce morceau fabuleux de zik classique en fond sonore , une
bulle de "douceur " au milieu d'un océan de barbarie et encore " bulle " c'est vite dit vu les bouquins qu'il consulte  .. Freeman ets MAGISTRAL dans ce film , j'ai même trouvé qu'il
éclipsait le sémillant Brad  ...

Mo5kau 26/02/2012 11:59



Dans une des scènes coupées, on voit Freeman se rendre dans une maison un peu à l'abandon à l'extérieur de la ville et récupérer un petit carré de vieille tapisserie. Une scène très nostalgique
(et un peu étrange parce qu'elle se déroule hors du chaos de la ville) que j'aurais vraiment aimé voir dans le film. La meilleure scène reste celle de la première rencontre avec le tueur, je suis
resté scotché !!! Et puis le générique bordel de m...e !!!



Wilyrah 16/02/2012 11:58


Fucking Masterpiece. 

Mo5kau 26/02/2012 11:55



C'est assez bien résumé