PROMETHEUS

Film américain de Ridley SCOTT (2012)

Prometheus--01.jpg

Prometheus

Synopsis :

Le réalisateur visionnaire Ridley Scott revient au genre qu’il a aidé à définir, créant un film de science-fiction original et épique se déroulant dans les coins les plus dangereux de l’univers. Le récit suit une équipe de scientifiques et d’explorateurs lors d’un voyage qui va mettre à l’épreuve leurs limites mentales et physiques, et les mener vers un monde reculé où ils découvrent les réponses à nos questions existentielles les plus profondes...

Avant-goût :

Beaucoup d'intérêt pour ce film puisqu'il s'agit ni plus ni moins d'une nouvelle excursion dans l'univers d'Alien. 33 ans après, tous les espoirs sont permis si on considère que le réalisateur de l'excellent premier épisode est de nouveau derrière la caméra... Au casting : Noomi Rapace, Patrick Wilson (Watchmen), Michael Fassbender (Inglourious Basterds) et Guy Pearce.

Critique :

Préquelle de Alien ou film indépendant de la saga ? Fausse bonne idée ou nouveau chef d'oeuvre de la SF ? Autant de questions depuis la mise en chantier de Prometheus et du choix de Ridley Scott d'en assurer la réalisation. Sur la forme, le film est tout simplement magnifique, du début à la fin. Que ce soit les paysages islandais utilisés en introduction, le look des "Ingénieurs" et leur base, le vaisseau éponyme, ses différents intérieurs et les combinaisons de l'équipage. Un sans faute au niveau des effets spéciaux et du visuel en général qui nous en met plein les mirettes et subjugue. En ce qui concerne le fond, les thématiques abordées par le film sont plutôt intéressantes. D'où venons-nous ? Qui nous a créé ? Pouvons-nous le rencontrer ? Des questions déjà posées dans...Blade Runner. Un "replicant" (grosso modo un robot androïde) y cherchait par tous les moyens à rencontrer son concepteur, espérant gagner quelques années de vie supplémentaires. En vain. Dès lors, Prometheus apparaît comme un prolongement des interrogations soulevées dans Blade Runner, notamment par le biais des personnages de Weiland (fondateur de la société qui finance l'expédition) et de David (l'androïde conçu par Weiland). L'idée de Ridley Scott au départ étant quand même de revenir sur le fameux "space jockey" de Alien, le film répond donc à pas mal de questions à ce propos. On a du coup également droit aux origines du célèbre xenomorphe. Des révélations qui interviennent surtout dans la deuxième partie du film et qui se greffent plutôt bien à l'ensemble. Au final, Prometheus est un mélange entre Blade Runner et Alien. Donc ni vraiment un film indépendant, ni une préquelle. Juste un hypnotique voyage dans l'inconnu, entre émerveillement et peur. Un très bon film de SF, c'est déjà pas mal. Au rayon des petites réserves, des rôles secondaires quasi-inexistants (seuls Noomi Rapace et Michel Fassbender s'imposent, le scénario ne laissant que peu de place aux autres protagonistes) et un choix scénaristique peu crédible sur la fin (des personnages qui passent de la fuite au sacrifice en deux secondes). Des scènes ont-elles été supprimées du montage final ? Sans doute. Peut-être aurons-nous droit à une version longue (avec Ridley Scott, c'est probable). L'histoire étant plus qu'ouverte, il est certain qu'une suite sera mise en chantier, surtout si le succès est au rendez-vous. L'occasion de gommer les maigres défauts de ce premier volet d'une nouvelle saga déjà passionnante.

★★★★★

PROMETHEUS
PROMETHEUS
PROMETHEUS

Bande-annonce :


Bande-annonce 2 :


Bande-annonce 3 :

Sortie française : 30 mai 2012

Retour à l'accueil