Film français de Tristan AUROUET et Gilles LELLOUCHE (2004)

Narco

Résumé :

Gustave Klopp est narcoleptique : il s'endort n'importe où, n'importe quand et ses fréquentes crises de sommeil subites sont aussi brutales qu'inattendues. Si cette maladie constitue un véritable handicap pour sa vie professionnelle, elle lui permet cependant de vivre, dans ses rêves, des aventures inoubliables. À peine endormi, Gustave devient Klopp, un super héros invincible et vengeur...

Critique :

Un véritable OFNI que ce Narco. Sur un scénario en or, Aurouet et Lellouche (qu'on connaît surtout en tant qu'acteur) nous pondent une comédie franchement réussie. Dans sa première partie, la narcolepsie est exploitée à son maximum comique, à travers les déboires professionnels et sentimentaux du héros, brillamment interprété par Guillaume Canet. Survient alors un personnage irrésistible de karaté raté, rôle sur mesure pour Benoît Poolvoorde. Dans son dernier tiers, le film prend un virage plus émouvant, et constitue au final un petit bijoux. Le reste du casting n'est pas en reste : Zabou Breitman, François Berléand, Jean-Pierre Cassel, Guillaume Gallienne... Que du lourd, et servi comme il se doit. Le film se payant même le luxe d'un caméo aussi drôle qu'inattendu (mais je n'en dévoilerai pas plus !). La réalisation est quand à elle soignée et plutôt inventive. Un mot également sur la BO, tout simplement géniale, que ce soient les grands classiques des années 80 ou la sublime musique originale de Sébastien Tellier, indéniable plus d'un film qu'on peut qualifier de culte.

★★★★☆

NARCO
NARCO
NARCO
Retour à l'accueil