Roman de Chuck PALAHNIUK (2003)
Editions Gallimard (Folio Policier)

Résumé :

La vie de Shannon ressemble à un conte de fées pour adolescentes : mannequin jeune et jolie, elle se partage entre son petit copain et Evie, sa meilleure amie, mannequin comme elle. Un jour, au volant de sa voiture, une balle perdue lui brise la mâchoire inférieure. À jamais défigurée, tellement laide que son entourage fait semblant de ne pas la voir, Shannon est projetée dans un monde invisible dont elle devient un monstre emblématique. C'est à l'hôpital que Shannon va trouver son salut en la personne de Brandy Alexander, transsexuel excentrique près de l'opération définitive. Grâce à elle, Shannon va apprendre à se réinventer une autre vie dans cette société américaine où tout n'est qu'apparence. Lors d'une course-poursuite rocambolesque qui la conduit à travers les États-Unis et le Canada, Shannon, rompant le cercle des apparences, connaîtra enfin la vérité...

Monstres Invisibles

Critique :

Monstres Invisibles est le premier ouvrage écrit par Palahniuk, mais seulement le deuxième à avoir été publié aux Etats-Unis. Il aura fallu le succès de l'adaptation ciné de Fight Club par David Fincher, et de la sortie du livre éponyme, pour que Monstres Invisibles sorte. Comme dans beaucoup de ses romans,  Palahniuk montre un attachement pour les personnages en marge de la société (ici un travesti et une mannequin défigurée), et qui ont quelque chose à fuir. Critique d'un monde qui ne juge que par la beauté, Monstres Invisibles est ponctué de références à la mode (plutôt drôles) et aux opérations chirurgicales (plutôt trash). Une fois n'est pas coutume, la narration est éclatée, à l'image de l'héroïne.  J'ai particulièrement aimé les passages mettant en scène Shannon et ses parents. Un peu  trop de coups de théâtre à mon goût, mais Monstres Invisibles reste un roman très recommandable.

★★★☆☆

Retour à l'accueil