Film britannique de Gareth EDWARDS (2010)

Monsters

Monsters

Synopsis :

Une sonde de la NASA s'écrase dans la jungle mexicaine, libérant sur terre des particules d'une forme de vie extra-terrestre. Six ans plus tard, le Mexique et le Costa-Rica sont devenus des zones de guerre désertées par les populations locales, mises en quarantaine et peuplées de créatures monstrueuses. Un photographe est chargé d'escorter une jeune femme à travers cette zone dévastée. Seuls sur la route, ils vont tenter de rejoindre la frontière américaine...

Critique :

Pour ceux qui voyaient en Monsters le nouveau District 9, la déception a dû être grande. Bien sûr, il y est question d'invasion extra-terrestre, filmée également à la façon d'un documentaire, mais le film de Gareth Edwards est avant tout un road-movie. On y suit ainsi deux personnages (une fille à papa et un journaliste) dont les liens vont se resserrer tout au long de leur périple (à savoir la traversée de la  fameuse zone "infectée"). On pourrait presque parler d'un film contemplatif (d'ailleurs le personnage principal est un photographe) tant le réalisateur privilégie l'étirement des scènes à l'action. La présence extra-terrestre est constamment présente (panneaux, grafittis, témoignages, ruines), mais rarement de façon directe. Les apparitions des  grosses bestioles se font donc au compte-gouttes (tantôt sous l'angle de la menace, tantôt sous l'angle biologique), mais sont heureusement à chaque fois une réussite. La scène de la station service est à ce titre surprenante et magnifique. Au final, qui sont les vrais monstres ?

★★★★☆

NDA : le budget d'un film ne devrait pas rentrer en compte dans sa critique, mais quand on sait que Monsters a couté aux alentours de 500.000 $ (autant dire rien du tout) le talent de son réalisateur n'en est que plus grand.

MONSTERS
MONSTERS
MONSTERS

Sortie française : 1 décembre 2010

Retour à l'accueil