Film américain de David LYNCH (1997)
 

Lost Highway


Synopsis :

Fred Madison est saxophoniste. Il soupçonne sa femme Renée de le tromper. Dans le même temps, il reçoit des vidéos. Filmées par un inconnu, elles montrent l'appartement de Fred et Renée, vu de l'extérieur puis de l'intérieur. Plus tard, une autre video montre Fred à côté du corps de sa femme assassinée. Il est alors condamné à mort pour ce meurtre mais un homme mystérieux l'arrache à ce destin par un moyen inconnu. Fred Madison se retrouve alors dans la peau d'un autre homme mais, comme dans un rêve, les éléments de son passé vont peu à peu réapparaître, sous une forme différente...
 

Lost Highway<

Lost Highway

Lost Highway

Critique :

La première fois que j'ai vu Lost Highway, j'ai dû m'écrier un truc du style : "j'ai pas tout compris, mais j'ai trouvé ça génial !". Ce film est l'exemple même de l'oeuvre qui ne se laisse pas apprivoiser facilement. Au contraire, au fil des multiples visionnages je dirais que les questions restent  toujours plus nombreuses que les réponses. Et c'est ça qui est bon ! Ceux qui cherchent une explication à tout risquent d'être plus que frustrés, voir de laisser tomber en cours de route. Le film peut se diviser en deux parties (la division correspondant à cette fameuse nuit où Fred Madison "disparaît" ). Mais les choses ne sont évidemment pas aussi simples. En effet, chacune de ses parties se renvoient l'une à l'autre, comme si deux dimensions se superposaient, se parasitaient. Les noms et les corps changent, les repères se brouillent, et la fin devient le début. Un scénario aussi alambiqué ne vaut que si la réalisation et l'interprétation sont à la hauteur. Ici Lynch fait des merveilles. Gros travail sur l'ambiance et le son. Du côté de la BO, outre la superbe musique de Badalamenti, on a droit à du lourd (dont de nombreux titres inédits) : Rammstein, Marilyn Manson, Nine Inch Nails, Trent Reznor (qui supervise cette BO), Lou Reed, David Bowie, Smashing Pumpkins, Barry Adamson... Le tout parfaitement intégré au long-métrage. Excellente interprétation de Bill Pullman et Patricia Arquette, mais aussi de Balthazar Getty,  Robert Blake et Robert Loggia. Lost Highway est donc un film insondable et formidable (le meilleur de Lynch pour moi), tout comme le sera Mulholand Drive 5 ans plus tard.


★★★★★

LOST HIGHWAY
LOST HIGHWAY

Bande-annonce (VO) :

Sortie française : 15 juillet 1997

Retour à l'accueil