Film américain de Matthew VAUGHN (2010)

Synopsis :

Dave Lizewski est un adolescent gavé de comics qui ne vit que pour ce monde de super-héros et d'incroyables aventures. Décidé à vivre son obsession jusque dans la réalité, il se choisit un nom - Kick-Ass - se fabrique lui-même un costume, et se lance dans une bataille effrénée contre le crime. Dans son délire, il n'a qu'un seul problème : Kick-Ass n'a pas le moindre superpouvoir... Le voilà pourchassé par toutes les brutes de la ville. Mais Kick-Ass s'associe bientôt à d'autres délirants copycats décidés eux aussi à faire régner la justice. Parmi eux, une enfant de 11 ans, Hit Girl et son père Big Daddy, mais aussi Red Mist. Le parrain de la mafia locale, Frank D'Amico, va leur donner l'occasion de montrer ce dont ils sont capables...

Kick Ass
Kick-Ass - 06
Kick-Ass - 01
Kick-Ass---02.jpg
Kick-Ass - 03
Kick-Ass - 04
Kick-Ass
Critique :
 

Un peu d'appréhension à la lecture du pitch (malgré les différentes bandes-annonces plutôt réussies), mais finalement Kick-Ass tient toutes ses promesses. Un premier bon point vient de l'interprétation. Aaron Johnson est excellent dans la peau du rôle titre, jamais tête à claque, mais toujours juste et drôle. Mention spéciale également à Nicolas Cage en Batman du pauvre, et à Chloé Grace Moretz en tonitruante et implacable Hit-Girl. Dans le rôle du méchant de service, Marc Strong est une fois de plus trés à l'aise, sans en faire trop. Autre bon point, c'est la place accordée à chacun de ces personnages. Chacun ayant droit à son bon mot ou sa scène. Côté réalisation, rien de révolutionnaire, mais l'ensemble est trés rythmé et agréable à l'oeil. On peut se réjouir de ce que le réalisateur ne se prive pas de faire couler le sang, et que de ce fait le film n'est pas vraiment grand public. Beaucoup de scènes violentes, qui étonnent parfois (Kick-Ass se faisant rétamer dans la rue), ou dérangent à d'autres moments (les attaques des deux "vigilantes" que sont Big-Daddy et Hit-Girl). Mais évidemment l'ensemble est traité de manière trés comic-book, ce qui ne fait qu'accentuer le plaisir du spectateur. Un dernier mot sur la bande-son, tout simplement idéale, que ce soit les titres empruntés à Prodigy ou Ennio Morricone, ou la musique composée (entre autres) par Henry Jackman et John Murphy (28 Jours plus tard, Sunshine). L'ensemble se marie très bien et sert parfaitement le film.

 
★★★★★
KICK-ASS
KICK-ASS
KICK-ASS

Sortie française : 21 avril 2010

Retour à l'accueil