Film américain de Evan GOLDBERG et Seth ROGEN (2013)

C'est la fin

Synopsis :

Durant la pendaison de crémaillère de l'acteur James Franco, ses confrères Jay Baruchel et Seth Rogen s'absentent momentanément afin d'aller chercher quelques provisions. Mais les rues de Los Angeles sont le théâtre de phénomènes étranges: la terre tremble, des incendies se déclenchent et des faisceaux bleus aspirent les gens vers le ciel. Rentrés sains et saufs chez James, dont la nouvelle demeure a des allures de bunker, les deux amis sont témoins de la chute fatale, dans une large crevasse, de plusieurs célébrités présentes à la fête. Avec leurs amis Jonah Hill et Craig Robinson, Jay, Seth et James tentent de survivre à ce qui s'apparente à l'apocalypse. Le lendemain, ils découvrent avec stupeur que Danny McBride, qui n'était pourtant pas invité à la fête, a élu résidence chez James. L'intrus sème bientôt le chaos en faisant fi des règlements de la maison. Au même moment, des grondements se font entendre à l'extérieur...

Critique :

Une comédie, une bande de potes, la fin du monde en toile de fond... Difficile de ne pas penser au film d'Egard Wright, Le Dernier Pub avant la fin du monde. Avec un casting composé de Seth Rogen, James Franco, Jonah Hill, Danny McBride, Jay Baruchel, Emma Watson et Michael Cera, rien que sur le papier ça a déjà de la gueule. Une des bonnes idées du film, c'est que chacun joue son propre rôle. Autant dire qu'il y a énormément d'autodérision, et que le tout Hollywood s'en prend plein les oreilles. Hypocrisie, bling-bling, les clichés y sont multipliés par 10. Dès les premiers signes de fin du monde, ce joli petit monde a vite fait de montrer un visage beaucoup moins reluisant. Passé une introduction spectaculaire, le film s'engouffre dans le huis-clos, très bavard, assez gras (on est entre mecs), mais toujours drôle, puis repart pour une dernière partie nettement plus enlevée. J'ai particulièrement apprécié la place laissée à chacun. Etant donné le casting, ça aurait été dommage de sacrifier des acteurs. Mention spéciale toutefois à James Franco qui semble casser son image sans retenue et à Emma Watson pour le caméo le plus réussi du film.

★★★★☆

C'EST LA FIN
C'EST LA FIN

Sortie française : 9 octobre 2013

Retour à l'accueil