Album d'ATARI TEENAGE RIOT (2006)

 

Atari Teenage Riot - 1992/2000

Critique :

Formé à Berlin en 1992, Atari Teenage Riot pratique ce qu'on appelle le Digital Hardcore, autrement dit du punk-industriel. Difficile de ne pas ressortir K.O. après l'écoute d'un album d'ATR (et que dire du live tant l'expérience est  éprouvante, mes oreilles se souviennent encore de leur prestation infernale en première partie de Nine Inch Nails en 1999 au Zénith). Composé de Alec Empire (programmation et "chant"), Hanin Elias ("chant"), Nic Endo ("bruit") et Carl Crack (MC), ATR est un groupe foncièrement engagé (anti-nazi, anti-fasciste et anarchiste). L'idée est de reproduire le son des émeutes et d'appeller la prise de conscience, lutter contre l'impérialisme, le fanatisme, la culture de masse, l'aliénation mentale, la politique politicienne...  En 2000, une énorme tournée européenne en première partie de NIN laisse le groupe exsangue et chancelant. Quelques mois plus tard Carl Crack décède à 30 ans d'une overdose. C'est la fin d'ATR. Ajourd'hui sort une compilation, l'occasion de redécouvrir 18 brûlots remasterisés d'un groupe devenu une légende, dont Rage, Destroy 2000 Years of Culture, Revolution Action, Midijunkies, Kids are United... ATR n'est plus, mais l'avenir n'est pas si sombre. On se consolera donc avec les albums solo d'Alec Empire (Intelligence & Sacrifice, Futurism) et de Hanin Elias (l'excellent Future Noir).

START THE RIOT !!!
START THE RIOT NOW !!!
★★★★☆

Retour à l'accueil