Film allemand, britannique et américain de McG (2009)

Synopsis :

En 2018, après l'apocalypse qui a vu s'affronter les hommes et les robots, John Connor est devenu le chef de la résistance humaine contre Skynet et son armée de Terminators. Sa vision du monde est pourtant remise en cause par l'apparition de Marcus Wright, un inconnu qui se souvient seulement de s'être trouvé dans le quartier des condamnés à mort. Connor doit découvrir si Marcus a été envoyé du futur ou s'il est un rescapé du passé. Alors que Skynet prépare l'assaut final, Connor et Marcus s'engagent dans une odyssée qui va les mener au coeur même des opérations de Skynet. Ils y perceront le terrible secret qui se cache derrière l'annihilation programmée de l'humanité tout entière...


Terminator Salvation

Terminator Salvation
Terminator Salvation

Avant-goût :

Nouveau départ pour la saga Terminator. Si on peut s'inquiéter du choix de McG comme réalisateur, on peut espérer en prendre plein les yeux niveau action et se rassurer en voyant le nom de Christian "The Dark Knight" Bale au générique (un acteur "furieusement" impliqué dans son rôle, si vous voyez ce que je veux dire)...
 
TERMINATOR RENAISSANCE
TERMINATOR RENAISSANCE

Critique :

T4 s'avère être un très bon divertissement. On pouvait craindre que McG nous gratifie d'une réalisation à la Charlie's Angels (oui, c'était lui), mais ô joie ici point de montage épileptique. Sobriété et efficacité sont au rendez-vous, pour un style visuel et une ambiance post-apocalytique très réussis. On pense à Mad Max, on pense à Matrix, mais je n'irais pas jusqu'à parler d'une "patte" McG, cela reste encore trop impersonnel. Il convient de faire quelque peu abstraction des 3 premiers volets (T2 en ce qui me concerne reste le blockbuster par excellence) et appréhender ce nouvel épisode avec un oeil neuf. Bien sûr on trouve des références aux opus précédents (dont la plus évidente et assez  fun en fin de film). Bale s'en tire très bien dans le rôle du chef de la résistance, mais se fait quand même voler la vedette par un Sam Worthington tout simplement excellent, de loin le personnage le plus intéressant du film.

★★★★☆

Retour à l'accueil