NINE INCH NAILS - Zénith 2009
NINE INCH NAILS - Zénith 2009
Le 7 juillet prochain aura lieu l'avant-dernier concert de NIN en France, le groupe ayant visiblement décidé d'en rester là après 20 ans de bons et loyaux services (1989-2009). Le concert du Zénith sera le dernier auquel j'assisterai (je serai aux arènes de nimes le 28, mais...à l'extérieur hé hé), il faudra donc en profiter un maximum... Snif...

Compte-rendu :

De la sueur et du sang ! Si si, faisait chaud et je me suis mordu la langue en mâchant mon chewing-gum... Rhalala... Dernier concert de NIN... Mais pas vraiment le temps de réaliser ou de s'apitoyer sur son triste sort. No time for tears ! Le show commence et offre peu de répit (hormis le sublime dyptique La Mer / The Fragile, et l'incontournable Hurt). La set-list a des allures de best-of, comme d'habitude.  La production est moindre que pour les concerts US et le groupe est réduit à 4 (tout ça on le savait avant de venir), néanmoins ça reste pro, net et sans  bavure. Cette ultime tournée est l'occasion pour le groupe de jouer des morceaux peu entendus sur scène tels que Heresy, The Becoming, Physical (la reprise de Adam & The Ants) et surtout I'm Afraid of Americans de David Bowie, très Nine Inch Nailsien (il a été co-écrit par Reznor, ceci explique aussi cela). Pour le reste, on a droit aux incontournables mais toujours afficaces Terrible Lie, Head Like a Hole, The Hands That Feeds et Wish. Avec cette tôle froissée surgissant des hauts-parleurs, cette fosse, cette fumée, ces lumières blanches et ces petits points rouge disséminés sur la scène, on se serait cru prisonniers humains dans  Terminator Salvation dis donc. Ha ben, on a justement eu droit à The Day the World Went Away, morceau qu'on entend dans une des bandes-annonces du film... Des strip-teaseuses et un gâteau pour l'anniversaire du batteur, le plaisir de revoir Robin Finck au poste de guitariste, et c'est déjà la fin... Snif... Qu'est-ce qu'on va devenir maintenant ? A pu qu'à me jeter sous une trotinette tiens...
 
 
Wish :


Terrible Lie :


Reptile :
 


Setlist :

• Somewhat Damaged
• Terrible Lie
• Heresy
• March of the Pigs
• Reptile
• The Becoming
• I'm Afraid Of Americans
• Burn
• Gave Up
• La Mer
• The Fragile
• Non-Entity
• Gone, Still
• The Way Out Is Through
• Wish
• Survivalism
• Physical (You're So)
• The Day The World Went Away
• Hurt
• The Hand That Feeds
• Head Like A Hole
Retour à l'accueil