Film américain de Darren ARONOFSKY (2000)

Requiem for a Dream

Synopsis :
 
Mère juive veuve et fantasque, Sara Goldfarb vit dans l'espoir obsessionnel d'être invitée à son émission télé favorite. Son fils Harry, drogué, noie son quotidien dans d'infantiles visions paradisiaques en compagnie de sa petite amie Marion et de son copain Tyron. En quête d'une vie meilleure, ce quatuor va être entraîné dans une spirale infernale...
 
REQUIEM FOR A DREAM
REQUIEM FOR A DREAM
REQUIEM FOR A DREAM
Critique :

Après un excellent premier film, Aronofsky remettait le couvert deux ans plus tard pour nous offrir l'incroyable Requiem for a Dream, adaptation d'un roman de l'auteur culte Hubert Selby Jr. Divisé en  4 chapitres (chacun représentant une saison), le long-métrage narre la longue descente aux enfers de 4 individus victimes de leur dépendance respective (héroïne ou télévision). Aronosky fait preuve d'une maîtrise étonnante pour un deuxième film : tous les effets "clipesques" y passe (ralentis, accélérations, saute d'image, split-screen,..), mais toujours pour illustrer au mieux la déchéance des personnages. Personnages interprétés par un quatuor d'acteurs au top : la sublime et talentueuse Jennifer Connelly, Jared Leto, Marlon Wayans (à mille lieux de la série des Scary Movie)  et  une méconnaissable Ellen Burstyn. Et que dire de l'exceptionnelle bande son (écrite par Clint Mansell le compositeur attitré de Aronofsky) qui accompagne le film en continu. Hypnotique, déchirante, tout simplement la meilleure musique de film de ces 10 dernières années, reprise maintes fois depuis pour des bandes annonces ou des publicités. Quantité de plans et de scènes mémorables, (je retiens surtout la scène où Jennifer Connelly, recroquevillée dans sa baignoire, se met à crier sous l'eau) et un final épileptique (âmes sensibles s'abstenir). Point de salut au bout du voyage, jamais un film n'aura aussi bien porté son titre. On sort le souffle coupé, la gorge nouée, mais avec le plaisir d'avoir vécu un grand moment de cinéma.

★★★★★
Bande-annonce :

Sortie française : 21 mars 2001

Retour à l'accueil