THE MACHINIST

Film hispano-américain
Réalisation : Brad ANDERSON
Sortie française : 19 janvier 2005

THE MACHINIST
THE MACHINIST
THE MACHINIST

Synopsis :

Trevor Reznik travaille sur des machines, dans une usine. Un métier répétitif, usant, où la moindre négligence peut être fatale. D'autant plus que Trevor est très fatigué. Depuis un an, il n'a pas fermé l'oeil et ne semble plus capable de dormir. Dans ces conditions, sa vie prend un tour des plus étranges : qui lui envoie ces messages codés dans son appartement ? Pourquoi Marie, la serveuse de l'aéroport, ressemble tant à sa mère ? Comment se fait-il que Stevie, la prostituée, connaisse Ivan, nouveau venu dans l'usine et qui semble le surveiller ?

Critique :


On a surtout parlé de ce film pour la prestation de Christian Bale et de ses 28 kilos et quelques perdus pour le rôle. Je ne suis pas fan de ce genre de "performance", mais force est d'admettre que l'acteur crêve l'écran de bout en bout. Bale traine sa carcasse (le mot n'est pas trop fort) et rajoute au film une bonne dose d'étrangeté. L'atout  principal du long métrage est justement son ambiance (après tout, nous suivons les errances psychiques du héros). Le thème du film n'est pas nouveau, mais le traitement est royal : visuellement c'est magnifique (entre le jour et la nuit, comme pour mieux souligner l'état d'insomnie du personnage de Reznik), c'est bien joué (Bale of course, mais également Jennifer Jason Leigh, qu'on ne voit pas si souvent au cinéma, et John Sharian qui interprête le mystérieux Ivan), le tout saupoudré d'une musique discrète mais efficace.  Bref, un excellent thriller psychologique.

★★★★★
THE MACHINIST
THE MACHINIST
Bande-annonce (VOST) :
Retour à l'accueil