Film américain et britannique de David CRONENBERG (2007)

Synopsis :
 
Bouleversée par la mort d'une jeune fille qu'elle aidait à accoucher, Anna tente de retrouver la famille du nouveau-né en s'aidant du journal intime de la disparue, écrit en russe. En remontant la piste de l'ouvrage qu'elle tente de faire décrypter, la sage-femme rencontre Semyon. Elle ignore que ce paisible propriétaire du luxueux restaurant Trans-Siberian est en fait un redoutable chef de gang et que le document qu'elle possède va lui attirer de sérieux problèmes...

Critique :

Deux ans seulement après l'excellent A History of Violence, avec déjà Viggo Mortensen dans le rôle principal, David Cronenberg nous livre Les Promesses de l'Ombre. Plongée dans la mafia russe londonienne, le film réserve de nombreuses scènes chocs (et ce, dès le début). On peut reprocher un manque de rythme parfois, mais la prestation incroyable de Mortensen vaut à elle seule le déplacement. A ses côtés, notre Vincent Cassel national (dans le rôle de la mèche blonde, lol, je me moque mais il s'en sort plutôt bien) et Noami Watts (le personnage le plus "sain" du film). Un film à voir absolument en V.O. (histoire de se rendre compte du boulot fourni par les comédiens qui alternent anglais et russe).

★★★★☆
LES PROMESSES DE L'OMBRE
Retour à l'accueil