Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

FICHE TECHNIQUE

FILM FRANÇAIS

Réalisation
:
Lionel Delplanque

Genres :
Horreur
Thriller

Sortie française :
14 juin 2000

Casting :
Marie Trintignant
Suzanne MacAleese
Maud Buquet
Alexia Stresi
Denis Lavant
Vincent Lecoeur
Michel Muller
François Berléand
Clotilde Courau
Clément Sibony
PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS | Critique qui a vu le loup
PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS | Critique qui a vu le loup
SYNOPSIS

Cinq jeunes comédiens arrivent pour monter un spectacle sur Le Petit Chaperon rouge. Très vite, l'histoire horrible qu'ils mettent en scène se déploie sous leurs yeux, et le Grand Méchant Loup se réincarne sous la forme d'un meurtrier. La fiction devient une réalité sanglante, et la nuit sera longue...

CRITIQUE

Comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, je vais tenter de rattraper le retard pris, par négligence et a priori, en matière de cinéma fantastique et horrifique français. Et plus particulièrement ce renouveau qu'a connu le cinéma dit "de genres" au début des années 2000.

Scream est passé par là et Promenons-nous dans les bois va tenter d'apporter sa pierre à l'édifice du slasher. Si le film n'est pas forcément resté dans les mémoires, ou en tout cas pas pour de bonnes raisons, il me rappelle néanmoins une époque, lointaine, où une simple affiche dans la vitrine d'un cinéma suffisait à déterminer mon choix. Production française ou pas.

Malgré un succès public à  sa sortie, Promenons-nous dans les bois n'a clairement pas eu les faveurs de la critique. Il faut dire que le scénario reste le gros point noir du film. L'épilogue, la révélation du tueur, ses motivations ou l'histoire du gamin, tout semble lié. Comment, pourquoi ? Aucune idée. Sans parler de la sempiternelle mauvaise idée d'aller se balader dans la forêt, la nuit, alors qu'un tueur semble rôdé dans les parages. Oisiveté quand tu nous tiens...

Le film tente bien de brouiller les pistes quant à l'identité du fameux Grand méchant loup, mais ça ne prend pas. Des personnages apparaissent, d'autres disparaissent. On jette la suspicion sur chacun d'entre eux, sans rien développer des motivations potentielles. Résultat, rien n'a de véritable sens, ni de saveur. Tout est jeté au spectateur, mais rien ne prend vraiment. Dommage.

Avec cette comptine et ce magnifique masque de loup, il y avait pourtant matière à faire quelque chose de réellement intéressant. D'autant que derrière la caméra, Lionel Delplanque est loin d'être un manchot. Il y a pas mal de plans réussis techniquement et visuellement, de scènes qui fonctionnent (notamment celle, magnifique de la salle de bain). Malheureusement, cela ne suffit pas à combler les vides et les errances du scénario.


AVIS
★★☆☆☆

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article