Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

FICHE TECHNIQUE

FILM AMERICAIN

Réalisation
:
Fede Alvarez

Genres :
Horreur
Policier
Thriller

Sortie française :
5 octobre 2016

Casting :
Stephen Lang
Jane Levy
Dylan Minnette
Daniel Zovatto
Emma Bercovici
Franciska Töröcsik
Christian Zagia
Katia Bokor
Sergej Onopko
Olivia Gillies
DON'T BREATHE : la maison des ténèbres | Critique qui retient sa respiration
DON'T BREATHE : la maison des ténèbres | Critique qui retient sa respiration
SYNOPSIS

Rocky, Alex et Money sont trois gangsters qui commettent des cambriolages et vendent ensuite les contenus volés. Un jour, ils apprennent qu'un ancien soldat aveugle est en possession de 300 000 dollars dans sa demeure. D'un commun accord, ils décident de s’emparer de la fortune. Ce qui aurait dû s'apparenter à une banale opération de routine prendra pourtant une tournure étonnamment angoissante...

CRITIQUE

Après son remarqué Evil Dead, remake très (trop ?) sanglant du film de Sam Raimi, Fede Alvarez décide de partir dans une direction légèrement différente avec son second long-métrage. Privilégiant le suspens aux effusions de sang et abandonnant les éléments surnaturels pour un antagoniste aveugle, Don't breathe, Saturn Award du meilleur film d'horreur, fait preuve d'une efficacité redoutable.

Au-delà de la sublime photographie du film (ce qui ne gâche rien), Don't breathe impressionne instantanément par sa mis en scène. Le film étant d'une durée assez ramassée (environ 1h30) et pas forcément d'une originalité folle sur le papier, Alvarez se doit  donc d'aller à l'essentiel et de faire de son décor principal un vrai terrain de jeu pour sa caméra.

Gérant l'espace de manière assez remarquable les espaces réduits, Alvarez multiplie ainsi les scènes de tensions à l'intérieur de la maison (mais une voiture peut tout aussi bien faire l'affaire). Des moments de suspens renforcées pars des réactions de personnages assez crédibles pour une fois. Soulignons au passage les interprétations de Jane Levy (qui retrouve ici Alvarez après avoir tenu le rôle principal dans Evil Dead) et de Stephan Lang en vétéran atteint de cécité.

Dommage néanmoins que les révélations et motivations de ce dernier ne soient pas plus surprenantes ou du moins convaincantes. Je m'attendais à vraiment mieux de ce côté là, et c'est ce qui, à mon avis, empêche cet antagoniste de vraiment sortir du lot.


AVIS
★★★★☆

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

titi70 16/07/2020 17:40

J'ai détesté ce film qui sombre vite dans le n'importe quoi, avec cette scène ridicule ou Stephen Lang se retrouve avec un tuyau contenant du sperme dans la bouche.

Moskau 17/07/2020 14:02

C'est un peu l'arroseur arrosé lol. Le personnage de Lang, malgré son interprétation, n'est pas l'atout du film, surtout en ce qui concerne son "plan" et ses motivations. Et c'est bien dommage tant le reste est maîtrisé.