Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

LIVRE ILLUSTRE
Texte : Howard Phillips Lovecraft
Illustration : François Baranger
Edition : Bragelonne
Parution : 16 octobre 2019

RESUME :
« Corona Mundi... Toit du Monde... » Toutes sortes de formules fantastiques nous vinrent aux lèvres tandis que nous contemplions, depuis notre point d'observation vertigineux, l'incroyable spectacle. Arkham, 1933. Le professeur Dyer, éminent géologue, apprend qu'une expédition scientifique partira bientôt pour l'Antarctique avec pour ambition de suivre les traces de celle qu'il avait lui-même dirigée en 1931. Dans l'espoir de dissuader cette tentative, Dyer décide de faire un récit complet des tragiques événements auxquels il survécut, cette fois sans omettre les passages qu'il avait écartés à son retour, de peur d'être pris pour un fou. Deux ans plus tôt, les navires affrétés par l'université Miskatonic avaient accosté le continent glacé au début de l'été austral, et le contingent de quatre professeurs et seize étudiants s'était mis aussitôt au travail. Les premiers résultats ne s'étaient pas fait attendre et le biologiste de l'expédition, le professeur Lake, était parti de son côté avec plusieurs membres de l'équipe afin de suivre une piste fossilifère prometteuse. Au bout de quelques jours à peine, il avait annoncé par radio avoir découvert de stupéfiants spécimens d'une espèce inconnue, extraordinairement ancienne, avant de cesser toute communication après une terrible tempête. Pressentant le pire, Dyer s'était porté à leur secours le jour suivant. Ce qu'il avait découvert sur place dépassait ses craintes les plus folles...

AVANT-GOUT :

Après L'Appel de Cthulhu, le romancier et concept-artist François Baranger continue sur sa lancée et se propose d'illustrer cette fois-ci Les Montagnes Hallucinées. Publié en 1936, ce court roman de H. P. Lovecraft, mêlant science-fiction et horreur, a pour cadre l'Antarctique, continent à peine exploré à l'époque. Les Montagnes Hallucinées reste un des écrits les plus célèbres de son auteur. Il aura notamment inspiré John Carpenter pour son film The Thing. D'un format 35,8 x 27,2 cm, ce tome 1 compte 64 pages et s'annonce lui aussi comme un indispensable pour tout amateur de l'univers de Lovecraft.


Voir aussi :
L'Appel de Cthulhu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

princecranoir 07/10/2019 05:04

Cela m'a l'air superbe ! A parcourir en complément de l'excellente adaptation manga par Gou Tanabe.

Moskau 07/10/2019 10:27

Lovecraft a toujours le vent en poupe, pour notre plus grand plaisir ! Je ne connais pas trop le travail de Gou Tanabe (mais j'en ai entendu parler), j'y jetterai un coup d'oeil.