Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fatal_Horror (teaser)

Suivre

S'abonner

Rechercher

Sélections


Fil Instagram

 

Archives

SERIE AMERICAINE
Création :
David Fincher
Tim Miller

Genre : animation, science-fiction, horreur, fantastique, comédie
Diffusion (Netflix) : 15 mars 2019

CASTING :
Mary Elizabeth Winstead (Scott Pilgrim)
Topher Grace (Under the Silver Lake)
Omid Abtahi (Better Call Saul)
Christine Adams (Batman Begins)
Samira Wiley (The Handmaid's Tale)

SYNOPSIS :
Un yaourt susceptible, des soldats lycanthropes, des robots déchaînés, des monstres-poubelles, des chasseurs de primes cyborgs, des araignées extraterrestres et des démons de l'enfer assoiffés de sang : tout ce beau monde est réuni dans 18 courts d'animation déconseillés aux âmes sensibles...




CRITIQUE :

L'histoire d'amour entre David Fincher et Netflix continue. Après House of Cards et Mindhunter, le réalisateur et la plateforme de streaming nous présente leur nouvelle collaboration : Love Death + Robots. Co-création de David Fincher et Tim Miller (réalisateur de Deadpool et du générique de Millénium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes), Love Death + Robots est une série d'animation, anthologique, mélangeant science-fiction, horreur, fantastique et comédie. Destinée à un public adulte et composée de 18 épisodes (d'une durée de 5 à 15 minutes), la série est réalisée par différents cinéastes du monde entier, dans des styles d'animation allant de la 2D à la 3D photoréaliste. Un projet qui n'est pas sans rappeler l'adaptation avortée de Metal Hurlant en 2009, sous forme de film à sketch. Adaptation à laquelle devait participer David Fincher, Zack Snyder, Gore Verbinski et James Cameron. La série Love Death + Robots tient-elle toutes ses promesses ? Oui, mais... On pouvait craindre un manque de cohérence de l'ensemble compte tenu du nombre d'épisodes et de la variété de style d'animation. Plusieurs genres étant mélangés au sein d'un même épisode (hormis peut-être Bonne Chasse qui dénote un peu à mon goût), la série donne quand même l'impression d'avoir une vraie colonne vertébrale. Visuellement, même si le style photoréaliste revient souvent, Love Death + Robots est globalement de très bonne facture. Les seuls défauts qui ressortent après le visionnage de cette première saison, c'est une certaine frustration quand à des épisodes trop courts (par rapport à l'univers proposé et à l'histoire) ou trop balisés (on sent la référence Aliens régulièrement). Pas de mauvais épisodes, du moyen, du bon (Des fermiers équipésL'Avantage de Sonnie, Les Trois Robots) et du très bon (L'Œuvre de Zima, Le Témoin). Donc globalement la qualité est au rendez-vous. Si on salue l'initiative d'un tel projet, il conviendra cependant de franchir un nouveau pallier, d'aller plus loin dans l'audace et l'originalité pour espérer marquer vraiment les esprits.
 

AVIS
★★★★☆

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Neurazic 02/08/2019 00:06

Ah, les grands esprits se rencontrent ! ^^
Je viens de découvrir ton avis alors que j'ai publié le mien hier. Nous sommes d'accord sur la bonne surprise (mais visiblement pas sur nos épisodes préférés, ah ah).

Moskau 08/08/2019 19:57

Il y en a pour toutes les sensibilités, c'est l'avantage des anthologies !

Dès que possible, j'irai faire un tour sur ta chronique :)

spiBER-man 17/02/2019 18:54

Intéressant jamais entendu parler mais ça me plait bien !

Moskau 18/02/2019 09:56

Y'a David Fincher dans l'affaire, moi ça me suffit !