Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

FILM AMERICAIN

Réalisation :
Vince Gilligan

Genres :
Action
Policier
Drame

Diffusion (Netflix) :
11 octobre 2019

CASTING :
Aaron Paul
Bryan Cranston
Jonathan Banks
Jesse Plemons
Charles Baker
Matt L. Jones
Robert Forster
Scott MacArthur
Scott Shepherd
Larry Hankin

EL CAMINO : un film Breaking Bad | Critique qui tourne mal
EL CAMINO : un film Breaking Bad | Critique qui tourne mal
EL CAMINO : un film Breaking Bad | Critique qui tourne mal

SYNOPSIS :

Après avoir été libéré par Walter White de l'endroit où il était séquestré, Jesse Pinkman doit se réconcilier avec son passé pour pouvoir prétendre à un avenir plus radieux, alors qu'il se trouve traqué par les forces de l'ordre...

CRITIQUE :

Considérée (à juste titre) comme une des meilleurs séries,, tant pour ses qualités d'écriture, d'interprétation, de mise en scène que pour son final plus que satisfaisant, Breaking Bad revient sous la forme d'un long-métrage de 2 heures. Alors que le spin-off Better Call Saul, (centré sur le personnage de Saul Goodman, interprété par Bob Odenkirk) semble tenir toutes ses promesses, quand est-il de ce film sorti un peu de nulle part ?

Si le retour de l'équipe technique et surtout du créateur, scénariste et réalisateur Vince Gilligan aux commandes est plutôt rassurant, si replonger dans le monde de Breaking Bad reste tentant, on craint toujours l'épisode de trop, celui qui viendrait ternir l'oeuvre qui le précède. Suite directe du dernier épisode de la série, le long-métrage se consacre en toute logique à la fuite de Jesse Pinckman, le tout entrecoupé de différents flashbacks, El Camino renvoyant tant au véhicule utilisé par le personnage qu'au parcours encore semé d'embûches qu'il devra parcourir. Mais dès les premières images, aucun doute, même 5 ans après, l'univers et les qualités de la série demeurent intactes.

Il faut saluer le talent de Gilligan pour embarquer le spectateur dans des situations anodines au premier abord, mais qui prennent tout leur sens et toute leur ampleur par la suite.  Mention spéciale à Arron Paul, de tous les plans et qui livre une très belle performance, ainsi qu'à l'excellent Robert Forster (décédé le jour même de la diffusion). 

Si les amateurs de la série peuvent se passer du film, le contraire me semble moins évident malgré tout. El Camino ravira les fans, tous les ingrédients (même un peu de fan service, très bien intégré) étant réunis  pour y trouver leur compte. Mais apprécier le film sans rien connaître de l'univers et du vécu des personnages me paraît moins concevable. Le long-métrage se présente à mon sens plus comme un très bon épisode bonus.


AVIS
★★★★☆

Voir aussi :
Better Call Saul (saison 2)
Better Call Saul (saison 1)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article