Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

FILM SUD-COREEN

Réalisation :
Kim Jee-woon

Genres :
Action
Science-fiction

Diffusion (Netflix) :
19 octobre 2018

Casting :
Dong-Won Gang
Hyo-joo Han
Woo-sung Jung
Yeri Han
Minho Choi
Joon-ho Huh
Jin-ho Choi
Mu-Yeol Kim
Eun-soo Shin
Chul-Hyung Im

ILLANG : la brigade des loups | Critique qui rallie la meute
ILLANG : la brigade des loups | Critique qui rallie la meute
ILLANG : la brigade des loups | Critique qui rallie la meute
ILLANG : la brigade des loups | Critique qui rallie la meute

SYNOPSIS :

Après sept années de préparation, en 2029, la Corée du Sud et la Corée du Nord se préparent à se réunifier. Les habitants se manifestent contre cette idée et, de plus en plus nombreux, se montrent violents envers le gouvernement. Parmi cette foule se faufile un groupe terroriste anti-réunification appelé « La Secte » qui sème la terreur en ville : c’est pourquoi les dirigeants et la police créent une nouvelle unité spéciale nommée « Brigade des Loups » pour les arrêter…

CRITIQUE :

Thriller, western, film historique ou fantastique, Kim Jee-woon surfe d'un genre à l'autre depuis ses débuts, non sans un certain talent. Alors quoi de plus réjouissant que de le voir s'attaquer à la science-fiction ? Initiée par Momoru Oshii en 1987, la saga des "panzer corps" se compose de plusieurs films, d'un manga et d'un animé, Jin-Roh : la brigade des loups (1999), dont le film de Kim Jee-woon est l'adaptation live.

La fin de l'année approchant à grands pas, j'attends toujours le choc cinématographique (ou du moins la réussite incontestable) de 2018. Illang : la brigade des loups aurait pu y prétendre, malheureusement l'oeuvre se révèle bancale. Tout démarre pourtant excellemment : après avoir exposé brièvement mais intensément le contexte, la film enchaîne deux scènes d'action magistrales : une émeute urbaine suivie d'une confrontation entre la fameuse Brigades des Loups et les membres de La Secte. Lisibilité, ampleur, efficacité, Kim Jee-woon sait filmer l'action et iconiser ses personnages, et il le prouvera encore à de nombreuses autres reprises.

Seulement le film, d'une durée de 138 minutes, accuse de sérieuses longueurs. Entre romance et manigance politique, Illang souffre à la fois de séquences à l'intérêt limité et d'une intrigue complexifiée à l'excès (un second visionnage sera nécessaire). On sent la volonté de porter le blockbuster à un niveau supérieur, mais le résultat s'avère en-dessous des espérances. Reste la direction artistique, la photographie et la mise en scène virtuose de Kim Jee-woon.


AVIS
★★★★☆

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Neurazic 21/10/2018 18:51

Bon, un film de plus à ajouter à ma liste Netflix... ;)
En attendant, je suis sur la saison 3 de Daredevil !

Moskau 21/10/2018 19:02

Faudrait des week-end de 5 jours...