VALERIAN et la cité des mille planètes

Film français
Réalisation : Luc BESSON
Sortie française : 26 juillet 2017

VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes
VALERIAN et la cité des mille planètes

Synopsis :

Nous sommes en 2740. Valérian et Laureline sont deux agents spatio-temporels. À bord de leur vaisseau, l'Intruder, ils sillonnent l'espace et le temps afin d'accomplir les différentes missions que leur confie le Pouvoir Central. Cette nouvelle aventure les mène sur la station orbitale Alpha qui abrite 17 millions d'individus venant des quatre coins de l'univers. Près de 8 000 espèces y échangent leurs connaissances, leurs technologies et leurs pouvoirs. Le pire endroit pour mener une enquête...

Avant-goût :

Nouveau film de Luc Besson, d'après les bandes-dessinées de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières. Au casting : Dane DeHaan (A Cure for life), Cara Delevingne (Suicide Squad), Clive Owen, Rihanna (Bates Motel), Ethan Hawke (Regression), John Goodman (The Big Lebowski) et Rutger Hauer (Blade Runner), ainsi que des caméos de Mathieu Kassovitz et Alain Chabat. Doté d'un budget d'environ 170 millions d'euros, Valerian est à ce titre le film français le plus cher jamais produit.

VALERIAN et la cité des mille planètes

Critique :

On ne peut décemment pas dire que le bonhomme manque d'ambition. L'adaptation des aventures de Valérian et Laureline lui trottait dans la tête depuis tellement longtemps (la bande-dessinée de Christin et Mézières lui ayant grandement inspiré Le Cinquième élément). C'est désormais chose faîte : Luc Besson vient de réaliser le film de ses rêves. Et le spectateur dans tout ça ? Premier constat : Valérian et la cité des mille planète est un festin visuel de chaque instant (même si le décor du climax fait un peu triste figure comparé au reste). Les décors,  les costumes, le design des véhicules, des accessoires et des innombrables créatures qui peuplent l'univers de Valérian sont d'une richesse presque vertigineuse. Pour les amateurs de SF, le film régale les yeux et l'imaginaire. De ce point de vue là, le pari est relevé. Pour autant, difficile de s'attarder sur les détails,les environnements et les personnages. La faute au montage, sans doute, mais surtout à un scénario loin d'être satisfaisant. On traverse le film sans vraiment être pris par l'histoire. Avec tous les albums comme base de travail et une maturation du projet si longue de la part de Besson, comment le film peut-il manqué à ce point de profondeur et d'enjeux ? L'intrigue, déjà bien mince et usée jusqu'à la corde, est menée assez mollement et surtout ne réserve aucune, mais alors aucune surprise. Je m'y attendais plus ou moins, mais le film terminé impossible de ne pas être frustré. Malgré la débauche des moyens utilisés, Valérian ne marquera sûrement pas durablement les esprits.

★★★☆☆

Bande-annonce (VF)

Bande-annonce #2 (VOST)

Bande-annonce finale (VOST)

Retour à l'accueil