UNDERWORLD : blood wars

Film américain
Réalisation : Anna FOERSTER
Sortie américaine : 2 janvier 2017

UNDERWORLD : blood wars
UNDERWORLD : blood wars
UNDERWORLD : blood wars
UNDERWORLD : blood wars
UNDERWORLD : blood wars

Synopsis :

Underworld: Blood Wars suit la chasseuse de lycans Selene face aux agressions brutales des clans lycans et vampires qui l’ont trahie. Avec ses seuls alliés, David et son père Thomas, elle doit mettre fin à la guerre sempiternelle entre les deux clans, même si cela implique pour elle de faire le sacrifice ultime...

Avant-goût :

Parfaitement conscient de la qualité toute relative de la saga Underworld (dont le premier épisode reste à mes yeux le meilleur), j'avoue sans honte apprécier l'univers proposé. Blood Wars est donc le cinquième volet et compte au casting : Kate Beckinsale (Absolutely Anything), Lara Pulver, Charles Dance (Alien3) et Tobias Menzies.

UNDERWORLD : blood wars

Critique :

Cinquième volet d'une saga en bout de course, Underworld : blood wars ne propose pas grand chose de neuf, si ce n'est un clan reclus dans une forteresse perdue au milieu du grand nord. La découverte de ce clan de vampire et du monde sacré est l'occasion pour la réalisatrice Anna Foerster de se la jouer Game of thrones, sans les dragons. Pour le reste, Blood wars a beau durer moins de 90 minutes, il s'avère extrêmement bavard et redondant. Un défaut inhérent à tous les épisodes de la saga, mais qui atteint ici un point de presque non retour. Voix-off, dialogues, flash-backs, le film appuie toutes ses explications et ses liens avec les volets précédents parce qu'il ne semble plus vraiment savoir quoi raconter. Résultat : on finit par se foutre totalement de cette interminable guerre entre lycans et vampires, de son origine et de sa fin. Quant au reste, c'est plutôt morne plaine. Une Lara Pluver bien mise en valeur et qui se détache (sans mal) du reste du casting (même si on a l'impression de voir Eva Green dans 300 : la naissance d'un empire), une direction artistique intéressante, quelques beaux plans et effets gore entre deux gunfights sans inspiration, des ralentis foireux (n'est pas Zack Snyder qui veut) et des lycans en CGI pas convaincants (au contraire des animatroniques).

★★☆☆☆

Bande-annonce "Legacy" (VO)

Bande-annonce #2 (VO)

Retour à l'accueil