STRANGER THINGS (saison 1)

Série américaine
Création : Matt DUFFER et Ross DUFFER
Episodes : 8
Diffusion (Netflix) : 15 juillet 2016

STRANGER THINGS (saison 1)
STRANGER THINGS (saison 1)

Synopsis :

Un soir de l'année 1983 à Hawkins, dans l'Indiana, le jeune Will Byers, 12 ans, disparaît brusquement et sans laisser de traces. Plusieurs personnages vont alors tenter de le retrouver : sa mère Joyce ; ses amis emmenés par Mike Wheeler et aidés par l'intrigante Onze ; et le chef de la police Jim Hopper. Parallèlement, la ville est le théâtre de phénomènes surnaturels liés au Laboratoire national d'Hawkins, géré par le département de l'Énergie (DoE) et dont les expériences dans le cadre du projet MKULTRA ne semblent pas étrangères à la disparition de Will...


Avant-goût :

Une série qui fleure bon les années 80, avec au casting : Wynona Ryder (Black Swan), David Harbour (Quantum of Solace), Finn Wolfhard, Millie Bobby Brown et Matthew Modine (The Dark Knight rises).

STRANGER THINGS (saison 1)
STRANGER THINGS (saison 1)
STRANGER THINGS (saison 1)

Critique :

Ils ne s'en cachent pas, les frères Duffer avaient bien en tête l'oeuvre de John Carpenter et celle de Stephen King  lors de la création de Stranger Things. Si la série rend effectivement hommage à ces deux références incontournables, elle nous replonge plus généralement dans le cinéma de divertissement des années 80 (celui de Steven Spielberg et de ses différentes productions). Mais pas que. Du côté de la créature, on pense plutôt à Alien (l'aspect, le mode de reproduction) et même à Silent Hill (le design du monde à l'envers). En 8 épisodes seulement, les frères Duffer réalise un parcours presque sans faute. L'univers proprosé a beau être ultra-référencé, on accroche immédiatement, happé par une réalisation soignée (à l'image du générique) et une narration solide. Dans cette histoire d'enfant disparu, deux groupes mènent l'enquête : les amis de Will, accompagnés de l'énigmatique Onze (interprétée par la prometteuse Millie Bobby Brown), et les adultes (dont ressortent notamment David Harbour et Wynona Rider). Les moyens mis en oeuvre et les déductions ne sont évidemment pas les mêmes, mais chacun fait progresser les recherches. Si Stranger Things réserve peu de suprises, elle a au moins le mérite de proposer un tout cohérent et pensé dans les moindres détails.

★★★★★

Bande-annonce #1 (VOST)

Bande-annonce #2 (VF)

Retour à l'accueil