BATES MOTEL (saison 5)

Série américaine
Réalisation: Tucker GATES (ép. 1 et 10)
Création : Carlton CUSE, Kerry EHRIN et Anthony CIPRIANO
Diffusion (A&E) : 20 février 2017
10 épisodes

BATES MOTEL (saison 5)
BATES MOTEL (saison 5)
BATES MOTEL (saison 5)

Avant-goût :

Cinquième et ultime saison de Bates Motel. Après les hommages et les références, la série fait définitivement le lien avec le film dont elle est inspirée. Si Vera Farmiga, Freddie Highmore, Max Thieriot et Nestor Carbonell seront de retour, la série accueille Rihanna (Valérian et la cité des mille planètes) dans ses rangs dans le rôle iconique de Marion Crane (tenu par Janet Leigh dans Psychose).

BATES MOTEL (saison 5)

Critique :

Comment Norman allait-il évoluer après la mort de sa mère ? Le moins que l'on puisse dire, c'est que le jeune homme a une manière bien à lui de gérer les événements. Cette cinquième saison est l'occasion d'entrer plus profondément dans son esprit dérangé et de voir les choses de son point de vue, tout en profitant de la présence de Vera Farmiga et de sa toujours excellente prestation. En parallèle, nous suivons la quête (un brin désespérée) de vengeance de Romero sur un chemin parsemé d'embûches, l'enquête du nouveau shérif qui ne tarde pas à venir fouiner autour du Bates Motel, et le retour de Dylan qui vient d'apprendre que sa mère se serait donner la mort. Souvent redoutée (elle est la dernière impression sur laquelle reste le spectateur), la fin s'avère ici plus que satisfaisante. A la fois tragique (comment ne pas l'être ?) et presque poétique, elle évite le spectaculaire sans pour autant être anecdotique. Une fin différente du film bien sûr. Quant à la fameuse scène de la douche, cette ultime saison la reprend à son compte, mais choisit une variante plutôt judicieuse. D'ailleurs, Sur 5 saisons, Bates Motel a toujours su rendre hommage à l'univers dont elle est issue, tout en développant ses propres qualités.

★★★★☆

Bande-annonce (VO)

Retour à l'accueil