BATES MOTEL (saison 4)

Série américaine
Création : Carlton CUSE et Anthony CIPRIANO
Episodes : 10
Diffusion américaine : 4 mars 2016

BATES MOTEL (saison 4)
BATES MOTEL (saison 4)

Avant-goût :

Quatrième saison de Bates Motel, série relatant l'avant Psychose. La transformation continue pour Norman.

BATES MOTEL (saison 4)
BATES MOTEL (saison 4)

Critique :

Depuis ses débuts, Bates Motel, contre toutes attentes, propose un show de qualité (dans sa réalisation, son écriture et ses interprètes) et respectueux de ses origines. Une fois n'est pas coutume, la saison 4 ne déroge pas à la règle. La folie de Norman devient difficilement contrôlable et son identité se trouble à un point où il n'est plus simplement question de mettre les robes de sa mère ou d'imiter sa voix. Une mère qui ressent bien la nécessité d'aider son fils, mais qui se résout (trop) tardivement à recourir à l'internement. Et c'est un double jeu que jouera Norman auprès de son psychiatre et de Julian, un patient dont il se rapproche, afin de sortir de l'établissement au plus vite. Dehors, Alex Romero (dont on découvre enfin le côté sombre)  est amené à vivre au Motel avec Norma (qui s'accommode assez bien des casseroles du shérif). Leur union, rendue publique, arrive fatalement jusqu'aux oreilles de Norman qui vit son internement encore plus injustement. D'autant qu'Emma, son acienne petite amie, et Dylan sont désormais ensemble. Ces 2 personnages, encore bien mis en avant cette saison, sont sans mal les plus lucides de la série, mais semblent s'éloigner de la folie ambiante pour se préserver. Les évènements (inévitables) de cette fin de saison 4 marquent un tournant décisif dans Bates Motel et feront de la saison 5, la dernière, un final à ne pas rater.

★★★★☆

Teaser (VO)

Bande-annonce (VO)

Retour à l'accueil