PREACHER (saison 1)

Série américaine
Création : Evan GOLDBERG, Seth ROGEN et Sam CATLIN
Réalisation : Seth ROGEN, Evan GOLDBERG...
Episodes : 10
Diffusion (AMC) : 22 mai 2016

PREACHER (saison 1)
PREACHER (saison 1)

Synopsis :

Basée sur la populaire et radicale série de comic books éponyme des années 1990, créée par Garth Ennis et Steve Dillon, Preacher est l'histoire de Jesse Custer, le prêtre tourmenté d'une petite ville du Texas, possédé par une mystérieuse entité lui permettant de développer un surprenant pouvoir. Aux côtes de Jesse, son ex-petit amie, Tulip et un vampire irlandais nommé Cassidy, il embarque dans un voyage pour trouver dieu, littéralement...

Avant-goût :

Adaptation du comics de Garth Ennis et Steve Dillon par Seth Rogen et Evan Goldberg, réalisateurs notamment de L'Interview qui tue. Au casting : Dominic Cooper (Warcraft), Ruth Negga (World War Z) et Joseph Gilgun (Misfits).

PREACHER (saison 1)
PREACHER (saison 1)
PREACHER (saison 1)
PREACHER (saison 1)
PREACHER (saison 1)
PREACHER (saison 1)
PREACHER (saison 1)
PREACHER (saison 1)

Critique :

Drôle de révérend que ce Jesse Custer. Fumeur, buveur, bagarreur et en proie au doute, il n'a pas vraiment le profil idéal. Quand l'entité divine appelé Génésis s'empare de lui, Jesse se retrouve avec le pouvoir de se faire obéir de n'importe qui et la certitude que Dieu existe bel et bien. Les 10 épisodes de cette saison sont donc consacrés à la découverte par Jesse de cet étrange pouvoir et à la mission qu'il se donne : ramener les habitants d'Annville sur les bancs de léglise. La série semble d'ailleurs ne pas suivre la trame narrative du comics (que je n'ai pas lu), mais qu'importe. Preacher est un concentré d'humour, tantôt noir, tantôt absurde, de violence et bien sûr de blasphème ! En laissant la place aux nombreux seconds rôles (le shérif Root et son fils Eugene dit Face-de-fion, Donny le fan du Général Lee, Odin Quinncannon la roi de la viande), à leurs délires et à leurs sombres secrets, la série donne pleinement vie à cette petite bourgade texane d'Annville. On s'attache à cette communauté, même si l'épisode final se donne un malin plaisir à tout envoyer valser. C'est d'ailleurs un des points forts de Preacher, savoir surprendre. Les surprises ne tiennent pas qu'aux extravagances de certains personnages, mais bien au scénario et à la volonté des auteurs de contrecarrer un peu les attentes du spectateur. Le casting général est vraiment excellent, le trio principal (composé de Jesse Custer, Tulip et Cassidy) fonctionne très bien (même si leur réunion en début de série semble un peu artificielle), et la série réserve ses moments de bravoure (je pense notamment au massacre de l'épisode 6). La représentation de l'Enfer est également une réussite. Rendez-vous donc pour la saison 2.

★★★★☆

Bande-annonce (VO)

Teaser #3 (VO)

Bande-annonce (VO)

Retour à l'accueil