ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR

Film américain
Réalisation : James BOBIN
Sortie française : 1 juin 2016

ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR
ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR

Synopsis :

Alice est revenue du Pays des merveilles et est enfermée dans un asile où on veut traiter sa folie. Elle parvient à s'échapper mais apprend que son ami le Chapelier fou est au plus mal. Elle décide de traverser le miroir magique pour lui prêter main forte. Elle découvre alors que le Maître du temps veut faire régner sa loi dans le royaume. Soutenue par la reine blanche, elle va tout faire pour mettre celui-ci hors d'état de nuire...

Avant-goût :

Suite d'Alice aux pays des merveilles, Alice de l'autre côté du miroir (toujours d'après Lewis Carroll) n'est pas réalisé par Tim Burton (qui reste producteur) mais par James Bobin. On retrouve au casting : Mia Wasikowska (Alice), Johnny Depp (le Chapelier Fou), Helena Bonham Carter (La Reine Rouge), Anne Hathaway (la Reine Blanche), Alan Rickman (Absolem). Parmi les nouveaux venus : Sacha Baron Cohen (Sweeney Todd) jouera Le Temps, Toby Jones (Captain America) fera la voix de Wilkins et Rhys Efans (Informers) sera Zanik Hightopp.

ALICE DE L'AUTRE COTE DU MIROIR

Critique :

Inspiré du roman de Lewis Carroll, Alice de l'autre côté du miroir voit notre héroïne retourner a pays des Merveilles et voyager dans le temps. L'occasion d'en apprendre davantage sur certains personnages, notamment la reine blanche, la reine rouge et le Chapelier fou. La personnification du temps, à travers le Maître du Temps (parfaitement interprété par Baron Sacha Cohen) rend bien compte de la complexité du concept même du temps : selon les situations, il sera l'allié ou l'ennemi des différents protagonistes. Regorgeant d'effets spéciaux, le film alterne visuellement le bon (la résidence du Maître du Temps, sorte de cathédrale faîte de mécanismes d'horloge) et le moins bon (les voyages dans le temps, dans une capsule volant au-dessus d'un océan). Moins de féérie (avec un passage dans un asile qui n'est pas sans rappeler Sucker Punch) mais plus de rythme, Alice de l'autre côté du miroir remplit son office et offre un divertissement honorable.

★★★★☆

Bande-annonce #2 (VOST)

SpotTV

Retour à l'accueil