Film américain de Bryan SINGER (2016)

X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse

Synopsis :

Depuis l'aube de la civilisation, il a été considéré comme un dieu. Apocalypse, le premier et le plus puissant des mutants de l'univers X-Men, a amassé les pouvoirs de beaucoup de ses semblables, devenant immortel et invincible. Se réveillant après des milliers d'années de sommeil, il est déçu par le monde qu'il retrouve et recrute une équipe de mutants surpuissants, incluant Magneto, pour nettoyer l'humanité et préparer un nouvel ordre mondial. Le destin du monde dans la balance, Mystic et le Professeur Xavier doivent mener une équipe de jeunes mutants au combat pour sauver les hommes de la destruction...

Avant-goût :

Après X-Men : days of future past, Bryan Singer rempile pour X-Men : Apocalypse. Il s'apprête ainsi à clore la nouvelle trilogie X-Men entamée sous la direction de Matthew Vaughn avec X-Men : le commencement. Au casting, seront de retour notamment : James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Nicholas Hoult, Lucas Till et Evan Peters. Concernant les nouveaux arrivants : Oscar Isaac (Ex Machina) interprétera Apocalypse, Olivia Munn (Zoolander 2) sera Psylocke.

Critique :

Entre l'introduction dans l'Egypte antique, la présentation de jeunes mutants dont les pouvoirs sont pour l'instant un handicap plus qu'autre chose, un Magneto reclut avec sa famille en Pologne, de multiples références pop aux années 80 et une scène avec Vif-Argent encore plus folle que celle d'X-Men : days of future past, la première partie d'X-Men : Apocalypse remplit largement son office. Malheureusement, l'apocalypse annoncée par Brian Singer vient un peu ruiner le bel édifice. On perd alors en profondeur pour se retrouver en terrain archi-balisé : celui de la destruction massive et des CGI (souvent limites) à foison. C'est dommage car les deux précédents volets avaient su s'ancrer dans leur époque respective (les 60' et les 70') et offrir un niveau de lecture supplémentaire.

★★★☆☆

X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse
X-MEN : Apocalypse

Bande-annonce #2 (VO)

Bande-annonce finale (VO)

Sortie française : 18 mai 2016

Retour à l'accueil