Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

FICHE TECHNIQUE

FILM AMERICAIN

Réalisation
:
Wes Anderson

Genres :
Animation
Aventure
Comédie
Drame
Fantastique
Science-fiction

Sortie française :
11 avril 2018

Casting :
Bryan Cranston
Koyu Rankin
Edward Norton
Bob Balaban
Jeff Goldblum
Bill Murray
Kunichi Nomura
Akira Takayama
Greta Gerwig
Frances McDormand
L'ÎLE AUX CHIENS | Critique meilleure amie de l'homme
AVANT-GOÛT

En raison d'une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l'Île aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l'île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville...

CRITIQUE

Retour au long-métrage d'animation, en stop-motion toujours, pour Wes Anderson avec L'Île aux chiens (pour lequel il a d'ailleurs obtenu l'Ours d'argent du meilleur réalisateur au Festival de Berlin 2018).

Avec L'Île aux chiens, la mélancolie caractéristique du cinéma de Wes Anderson cède la place à une noirceur plutôt inattendue. Le meilleur ami de l'homme se retrouve indésirable du jour au lendemain et déporté sur une île qui faisant jusque là office de décharge à ciel ouvert. On se bat pour de la nourriture avarié, on survit aux maladies et souvent on meurt. Autant dire que le long-métrage se destine à un public adulte.

Au maire autocrate s'oppose le fils adoptif, petit garçon décidé à retrouver coûte que coûte son chien fidèle, encouragé à distance par des lycéens engagés. Si le monde dépeint dans L'Île aux chiens est bien sombre, l'espoir et l'humour subsistent fort heureusement. Difficile de s'attacher aux humains, mais la ténacité d'Atari fait plaisir à voir. Le parti pris étant ici de les faire parler les animaux et d'adopter leur point de vue, les sources comiques viendront principalement des chiens.

Visuellement, une fois n'est pas coutume, Wes Anderson fait des merveilles. Aux côtés de son équipe technique, le réalisateur fait preuve d'une maîtrise et d'une inventivité de chaque instant. Le japon rétro-futuriste proposé apportant une valeur ajoutée à l'univers du film.

En dépit d'un retournement final un poil facile, le film est donc une nouvelle réussite pour Anderson. N'ayant pas vu le film en VOST, je souligne quand même la qualité du doublage français.


AVIS
★★★★☆



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article