Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fatal_Horror (teaser)

Suivre

S'abonner

Rechercher

Sélections


Fil Instagram

 

Archives

LA PLANETE DES SINGES : suprématie

Film américain
Réalisation : Matt REEVES
Genre : science-fiction
Sortie française : 2 août 2017

LA PLANETE DES SINGES : suprématie
LA PLANETE DES SINGES : suprématie

Synopsis :

César et les Singes sont contraints de mener un combat dont ils ne veulent pas contre une armée d'Humains dirigée par un Colonel impitoyable. Les Singes connaissent des pertes considérables et César, dans sa quête de vengeance, va devoir lutter contre ses instincts les plus noirs. Au terme d’un périple qui le conduira à un face à face avec le Colonel, les Singes et les Humains vont se livrer une guerre sans merci à l’issue de laquelle une seule des deux espèces survivra - et dominera la planète...

Avant-goût :

Après avoir réalisé La Planète des singes : l'affrontement, Matt Reeves rempile pour la suite. Andy Serkis est toujours de la partie dans le rôle de César. Au casting également : Woody Harrelson (Bienvenue à Zombieland).

LA PLANETE DES SINGES : suprématie
LA PLANETE DES SINGES : suprématie
LA PLANETE DES SINGES : suprématie

Critique :

A l'image du volet précédent, La Planète des Singes : suprématie apparaît comme le bon compromis entre l'action et la réflexion, entre des effets spéciaux virtuoses et des personnages un minimum fouillés, entre l'hommage et la volonté de remettre les choses dans un contexte plus actuel. Une nouvelle fois aux commandes, Matt Reeves livre ainsi une scène d'ouverture et une bataille finale efficaces, mais également des moments de tension redoutables (qu'il s'agisse d'une évasion ou d'une confrontation verbale) entrecoupés de respirations bienvenues. Malgré des références bibliques ou cinématographiques parfois appuyées concernant les personnages de César et du colonel McCullough, leur ultime face-à-face reste un des grands moments du long-métrage. Porté par une technique de plus en plus pointue (et de vrais acteurs), le film présente encore une fois des singes d'un réalisme saisissant, tant dans leur évolution dans les décors (souvent naturels) qu'au niveau des expressions du visage. Un blockbuster plus que plaisant, malgré quelques longueurs et redondances avec le second volet.

★★★★☆

Bande-annonce (VOST)

Bande-annonce #3 (VOST)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

titi70 09/09/2018 16:40

J'adore cette trilogie et je la préfère même à la saga original. Quant à ce dernier opus, ça reste un modèle de cinéma comme on en fait de moins en moins. Le réalisateur parvient à signer un film de guerre haletant qui ne néglige jamais une certaine profondeur.

Moskau 09/09/2018 16:57

La saga originale possède un certain charme et, à des degrés divers, tous les épisodes ont quelque chose d'intéressant à proposer. La nouvelle saga offre une mise à jour technique et thématique réussie. Peut-être aura-t-on droit à une suite ?

dasola 09/05/2018 08:30

Bonjour Moskau, moi je suis impressionnée par les effets spéciaux : on oublie que derrière les singes, il y a des humains. La petite fille mutique m'a fait penser à Newt dans Aliens le retour. Bonne journée.

Moskau 09/05/2018 18:31

La frontière entre les effets et la réalité est de plus en plus mince. Pour autant, l'interprétation des acteurs derrière toute cette technologie reste primordiale pour restituer les émotions.