Série américaine (2016)
Réalisation : Chris CARTER, James WONG, Darin MORGAN et Glen MORGAN
6 épisodes

X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)

Synopsis :

Treize ans après la fermeture du département des affaires non-classées au FBI, Walter Skinner recontacte Fox Mulder et Dana Scully à la demande de Tad O'Malley. Célèbre théoricien du complot et présentateur d'une émission sur Internet, O'Malley sollicite l'expertise de Mulder avant de révéler publiquement un complot gouvernemental consistant à utiliser, depuis l'affaire Roswell, les technologies extraterrestres contre les humains...

Avant-goût :

Après Twin Peaks, c'est une autre série emblématique des années 90 qui s'apprête à faire son grand retour sur le petit écran. Ainsi début 2016, X-Files et son célèbre duo (composé de Dana Scully et Fox Mulder) nous offriront une dixième saison. Il va sans dire que Gillian Anderson (qu'on peut suivre dans la saison 3 de Hannibal) et David Duchovny (qu'on retrouvera éventuellement dans la nouvelle saison de Twin Peaks) font partie de l'aventure. On retrouvera également Mitch Pileggi (Walter Skinner) et William B. Davis (l'homme à la cigarette), mais aussi Tom Braidwood, Dean Haglund et Bruce Harwood (les 3 fameux Lone Gunmen). Deux nouveaux agents (Einstein et Miller) feront leur apparition et seront interprétés par Lauren Ambrose et Robbie Amel. Cette dixième saison sera composée de 6 épisodes, le premier étant écrit et réalisé par le créateur du show Chris Carter.

X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)
X-FILES (saison 10)

Critique :

Fan de la série (et plus particulièrement de la période Vancouver et des épisodes dits stand alone), ce retour sur le petit écran avait à la fois de quoi me réjouir et susciter quelques craintes. Relancer X-Files 14 après (ou 8 si on tient compte du second film), c'est une chose qui ne va pas forcément de soi. Plaire aux fans tout en faisant découvrir la série à un tout nouveau public, raccrocher les wagons (mythologiques) tout en replaçant la série dans le contexte actuel : le pari reste risqué. D'autant que tout cela doit se faire sur seulement 6 épisodes, quand la série en comptait normalement entre 19 et 25. Et des épisodes, X-Files en est composé de trois sortes : des mythologiques, des semi-mythologiques et des indépendants (où les auteurs peuvent se lâcher davantage). Sur une saison normale, les changements de tonalité se font presque naturellement. Mais sur 6 épisodes, l'effet produit est celui d'une montagne russe. D'autant qu'à l'intérieur même d'un épisode deux registres (horreur et émotion par exemple) peuvent se côtoyer, mais sans vraiment se compléter, et que les épisodes mythologiques (qui ouvrent et concluent la saison) contiennent beaucoup d'informations et finalement peu de mystères. On sent que les scénaristes sont limités par le nombre d'épisodes et essaient d'y faire rentrer trop de choses. Mention spéciale à l'épisode 3 (Rencontre d'un drôle de type), tout en dérision. Très bien écrit et réalisé (par Darin Morgan), il constitue presqu'un classique instantané. Si la saison s'achève sur un cliffanger (une habitude dans la série), les très bonnes audiences réalisées nous assurent sans trop de suspens d'une onzième saison.
★★★☆☆

Teaser "I want to believe"

Bande-annonce "The Investigations continue"

Diffusion : 24 janvier 2016

Retour à l'accueil