Film américain de Ridley SCOTT (2016)

SEUL SUR MARS
SEUL SUR MARS

Synopsis :

Au cours d’une mission spatiale habitée sur Mars, et à la suite d’un violent orage, l’astronaute Mark Watney est laissé pour mort et abandonné sur place par son équipage. Mais Watney a survécu et se retrouve seul sur cette planète hostile. Avec de maigres provisions, il ne doit compter que sur son ingéniosité, son bon sens et son intelligence pour survivre et trouver un moyen d’alerter la Terre qu’il est encore vivant. À des millions de kilomètres de là, la NASA et une équipe de scientifiques internationaux travaillent sans relâche pour ramener "le Martien" sur terre, pendant que, en parallèle, ses coéquipiers tentent secrètement d’organiser une audacieuse voire impossible mission de sauvetage...

Avant-goût :

En attendant Alien : Covenant, l'infatigable Ridley Scott est déjà de retour avec Seul sur Mars, film de SF adapté du best-seller d'Andy Weir. Au casting : Matt Damon (Elysium), Jessica Chastain (Crimson Peak), Kristen Wiig (Légendes Vivantes), Michael Pena (Ant-Man) et Kate Mara (Les 4 Fantastiques).

SEUL SUR MARS
SEUL SUR MARS
SEUL SUR MARS

Critique :

Comme souvent avec Ridley Scott, il n'y a pas grand chose à redire sur la forme. Techniquement et visuellement, le réalisateur assure. Il nous gratifie de FX sompteux, et les magnifiques paysages de Jordanie se transforment en désert martien comme si de rien n'était. Dans un rôle proche de celui qu'il tenait dans Interstellar, Matt Damon s'impose sans problème et porte le film sur ses épaules. Je craignais que le reste du (prestigieux) casting ne soit de ce fait cantonné à des simples apparitions, mais heureusement il n'en est rien. Le montage alterne entre les péripéties d'un astronaute solitaire, déployant tous ses efforts et son ingéniosité pour sa survie, et le branle-bas de combat de la NASA pour le récupérer vivant. Le film introduit pas mal d'humour à travers le personnage de Matt Damon, parvenant ainsi à jongler entre situations désespérées et moments beacoup plus détendus. Globalement, Seul sur Mars se veut résolument positif dans son ambiance. Du coup, j'ai moins ressenti de danger pour le héros, moins d'incertitude quant au dénouement. C'est sans doute mon seul repproche. De mémoire récente, Gravity m'avait davantage collé au siège par son atmosphère anxiogène. Mais ça reste du très bon boulot dans l'ensemble.
★★★★☆

Bande-annonce (VO)

Bande-annonce #2 (VOST)

Bande-annonce finale (VO)

Sortie française : 21 octobre 2015

Filmographie (sélective) de Ridley Scott :
Alien : Covenant (2017)
Seul sur Mars (2015)
Prometheus (2012)
Blade Runner (1982)
Alien (1979)

Retour à l'accueil