Film américain de Seth ROGEN et Evan GOLDBERG (2015)

L'INTERVIEW QUI TUE

Synopsis :

Dave Skylark et son producteur Aaron Rapoport dirigent la célèbre émission TV people ‘Skylark Tonight’. Lorsqu’ils découvrent que le dictateur nord-coréen Kim Jong-un est fan de leur émission, ils décrochent une interview afin de tenter d’obtenir une légitimiter en tant que journalistes. Alors que Dave et Aaron préparent leur voyage à Pyongyang, leurs plans changent lorsque la CIA les recrute, probablement les deux hommes les plus improbables, pour assassiner Kim Jong-un...

Avant-goût :

Après C'est la fin, Seth Rogen et Evan Goldberg reviennent avec une comédie toute aussi déjantée. Au casting, les inséparables James Franco (127 Heures) et Seth Rogen (C'est la fin). Le dirigeant nord-coréen n'a que modérément apprécié qu'on se moque de lui à ce point, menaçant les Etats-Unis de représailles apocalyptiques. S'en est suivi un piratage massif de Sony. On peut dire que le film aura fait couler beaucoup d'encre.

L'INTERVIEW QUI TUE

Critique :

Sortira ? Sortira pas ? Au cinéma ? En DVD ou en VOD ? Finalement, après moultes tergiversations, L'Entretien qui tue, le film qui a sans aucun doute fait le plus parler de lui en 2014, est visible, même sur les écrans français. Et c'est bien le plus important : qu'une oeuvre puisse être vue de tous, qu'on soit d'accord ou pas avec le sujet traité et/ou la manière dont il est traité. Soyons clairs, ceux qui n'aiment pas le duo Rogen/Franco n'apprécieront pas plus leurs nouvelles aventures. Quant à ceux qui s'attendent à un brûlot géo-politique, ils risquent d'être fortement déçus. Non, le duo nous sert ce qu'il sait faire de mieux : du potache. C'est souvent lourd, c'est souvent gras, et c'est souvent drôle. Dans cette parodie de film d'espionnage, il faut reconnaître que situer l'action dans une dictature existante et mettre en scène un dictateur de son vivant est un parti pris plutôt osé. De toutes façons, tout le monde en prend pour son grande, Corée du Nord comme Etats-Unis.

★★★★☆

Sortie française : 28 janvier 2015

Retour à l'accueil