WARCRAFT : le commencement

Film américain
Réalisation : Duncan JONES
Sortie française : 25 mai 2016

WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement

Synopsis :

Le pacifique royaume d'Azeroth est au bord de la guerre alors que sa civilisation doit faire face à une redoutable race d’envahisseurs: des guerriers Orcs fuyant leur monde moribond pour en coloniser un autre. Alors qu’un portail s’ouvre pour connecter les deux mondes, une armée fait face à la destruction et l'autre à l'extinction. De côtés opposés, deux héros vont s’affronter et décider du sort de leur famille, de leur peuple et de leur patrie...


Avant-goût :

Adaptation cinématographique d'un des jeux en ligne les plus populaire, Warcraft voit le jour sous la caméra de Ducan Jones (réalisateur d'un excellent premier film, Moon). Bénéficiant d'ne phase de post-production d'environ 20 mois (nécessaire pour réaliser et peaufiner les innombrables effets spéciaux), le film mettra en scène le conflit entre les Orcs et les Humains. Au casting : Travis Fimmel, Paula Patton, Ben Foster (30 jours de nuit), Toby Kebbell (Les 4 Fantastiques), Dominic Cooper (300), Daniel Wu, Clancy Brown et Rob Kazinsky (Pacific Rim).

WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement
WARCRAFT : le commencement

Critique :

Complètement étranger au monde médiéval-fantastique de Warcraft, j'attendais l'adaptation par Duncan Jones avec une certaine appréhension. D'autant plus que les différentes bandes-annonces ne rassuraient pas vraiment. Si l'aventure promettait un rendu visuel assez bluffant (malgré quelques imperfections), les enjeux dramatiques semblaient plutôt faibles, pour un film s'adressant avant tout aux fans du jeu-vidéo. Finalement Warcraft s'avère être une bonne surprise. Pas un grand film, mais un spectacle des plus divertissants. Le long-métrage de Duncan Jones est bien la claque visuelle promise, notamment en ce qui concerne le rendu des Orcs, surprenants de réalisme. Par comparaison, le rendu des humains semble plus fade, mais les effets spéciaux sont globalement impressionnants. Si la narration est des plus classiques, le film a la bonne idée d'alterner le point de vue des Humains et celui des Orcs, évitant ainsi un certain manichéisme. C'est aussi l'occasion d'en savoir plus sur le monde des Orcs, de loin le plus intéressant. Si l'univers du film est riche et foisonnant (très référencé mais abordable pour un néophyte comme moi), le rythme très soutenu donne un peu le sentiment de survoler certains éléments et de ne pas développer suffisamment les personnages. Je passe sur le casting, noyé sous les fonds verts (à l'exception peut-être de Toby Kebbell et Travis Fimmel), préférant retenir les scènes de combats dantesques et l'univers proposé.

★★★★☆

Teaser

Bande-annonce (VOST)

Bande-annonce #2 (VO)

Retour à l'accueil