Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Suivre

S'abonner

Rechercher

Fil Instagram

 

Archives

BO composée par The Dust Brothers (1999)

FIGHT CLUB

Critique :

Je ne reviendrai pas sur le fait que Fight Club (adaptation du roman du même nom) est devenu culte, que je le considère comme le meilleur long-métrage (pour l'instant) de son réalisateur David Fincher, et qu'il est mon film de chevet depuis sa sortie. La légende raconte que Fincher souhaitait engager Trent Reznor (leader de Nine Inch Nails) pour composer la musique de son film, appréciant son travail et ayant déjà utilisé un de ses morceaux pour le générique de Seven. Pour une question d'emploi du temps, la chose n'avait pas pu se faire. Reznor et son album The Downward Spiral ayant inspiré Chuck Palahniuk pendant l'écriture de son roman Fight Club, la boucle aurait été bouclée...

Mais il n'y a rien à regretter, car le boulot fait par les Dust Brothers est irréprochable.

Les Dust Brothers (à ne pas confondre avec les Chemical Brothers, qui se faisaient appeler eux aussi les Dust Brothers à leurs débuts et qui ont du changer de nom par la suite) sont surtout connus pour leur travail de producteurs (Beck, Beastie Boys, Rolling Stones, Chemical Brothers). Fight Club constitue à ce jour leur unique album. Difficile de définir leur musique tant les morceaux sont originaux : electro, trip-hop, drum'n'bass ? Aucune parole (à l'exception de This is your life qui contient des extraits de monologues du personnage de Tyler Durden), la BO est une montagne russe reflêtant parfaitement les différents états du narrateur du film, tour à tour englué dans sa vie ou en plein speed. Un morceau pouvant contenir à lui seul 2 ou 3 thèmes. Bref, un album qui contribue grandement à l'atmosphère singulière du film.

★★★★★

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fight 14/05/2014 13:15

Quand on y pense, si un tel club existait près de chez nous, je suis sur qu'on serait plein à s'y rendre une fois pour voir et surement une seule à cause de la grosse rouste qu'on se prendrait :D
En tous cas moi aussi ça reste un de mes films préférés.

Mo5kau 19/05/2014 19:10

Faut quand même être un peu maso pour s'adonner à ce genre de pratique. Ou être plusieurs dans sa tête...